A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Sans forcer, Nîmes débute parfaitement la saison

Quentin Minel et Rémi Desbonnet peuvent exulter après cette première victoire de la saison (Photo Anthony Maurin)

Pour son premier match officiel de la saison, l'USAM Nîmes Gard a facilement battu Limoges sur le score de 31-23. Avec ce succès, Nîmes entame idéalement la Lidl Starligue.

Après sept mois de sevrage, le public du Parnasse a retrouvé sa Green team ce vendredi soir. Une équipe en pleine forme à l'image d'une entame de match réalisée de manière tonitruante. La recrue Quentin Minel marque les deux premiers buts d'une soirée qui s'annonce pour le moins prolifique. Solide défensivement surtout dans l'axe et efficace offensivement, Nîmes prend rapidement le large (5-1, 7e). Bien aidé aussi par l'entame catastrophique de son adversaire. Entre tirs ratés et passes mal assurées, les Limousins enchaînent les maladresses. Même le renvoi du gardien pour relancer le jeu n'est pas capté par ses coéquipiers. C'est dire !

Dans cette formation en difficulté figure l'ancien nîmois Micke Brasseleur qui montre quelques défaillances. Côté usamiste, la balade se poursuit et Rémi Desbonnet entre en scène. Quand les visiteurs parviennent à tirer, le gardien s'interpose puis se mue en buteur à deux reprises de loin et intercepte même des longues passes dangereuses. Un Desbonnet multi-tâches qui galvanise ses partenaires (8-1, 10e). Le temps mort pris par le coach limousin ne change rien, la démonstration continue.

Rémi Desbonnet a été dans un grand soir (Photo Anthony Maurin)

Le jeu est varié et les buteurs sont différents. Benjamin Gallego se retrouve à la conclusion d'un magnifique enchaînement de passes près de la zone (13-5, 19e). Nîmes ne franchit pas encore la barre symbolique des dix buts d'avance mais en compte néanmoins huit à la pause (18-10). Seulement dix pions encaissés en trente minutes, la preuve d'une première période réussie sur le plan défensif. Mais les Nîmois entrent mal dans ce second acte.

Le promu se reprend et parvient à refaire la moitié de son retard (20-16, 40e). Un peu léthargiques derrière, les Usamistes pêchent dans la finition devant. O'brian Nyateu trouve le poteau et Vid Kavticnik bute sur Yassine Idrissi, ancien pensionnaire de la maison verte (2006-2008 et 2011-2016). Le Slovène remplace Mohammad Sanad sur l'exercice du penalty. Les Nîmois restent pendant plus de cinq minutes sans marquer, ce qui pousse Franck Maurice à interrompre ce temps faible. C'est Benjamin Gallego qui remet la machine verte en route après une percée en solo.

Un double arrêt de Desbonnet toujours en feu et une réalisation de Kavticnik permettent de reprendre six unités d'avance. Limoges n'a pas maintenu le suspens bien longtemps et n'a jamais vraiment inquiété le troisième du dernier championnat. Même en double infériorité numérique, les locaux continuent de faire mouche notamment emmené par leur maître à jouer O'brian Nyateu (26-21, 53e). Plus affûtés physiquement, les Verts terminent forts et même Romain Tesio bénéficie de temps de jeu pour inscrire deux buts. Globalement sans forcer, l'USAM s'impose finalement 31-23 et démarre parfaitement sa saison avec ce premier succès obtenu en Lidl Starligue.

Corentin Corger

Lidl Starligue. 1ère journée. USAM - Limoges 31-23. Gymnase du Parnasse (mi-temps : 18-10). Arbitres : M.M Bolla et Artes. Avertissements à Nîmes :  Tobie (2e) Avertissements à Limoges : Mandic (1e) . Deux minutes à Nîmes : Dupuy (11e), Nyateu (20e), Minel (27e, 36e), Sanad (50e), Rebichon (51e). Deux minutes à Limoges : Gajic (9e), Zabic (17e, 51e), Dude (39e). 

USAM : Desbonnet (13/35, 2 buts), Paul (1/2); Poyet, Gallego (3/3), Rebichon (0/1), Nyateu (4/8), Pugliese, Gibernon, Dupuy (2/2), Tesio (3/3), Guigou (2/3), Kavticnik (4/7), Tobie (1/2), Nieto (1/1), Minel (4/6), Sanad (5/8). Entraîneur : Franck Maurice. 

Limoges : Idrissi (11/42), Serdarevic (1/1); Mandic, Andreu Candau (6/7), Suty (2/4), Leger (2/3), Emonet (2/5), Ternel (0/2), Gajic (8/11), Lindell (0/2), Zabic (0/1), Dude, Tike (0/1), Kolle (0/2), Lumbroso (1/3), Brasseleur (2/7). Entraîneur : Tarik Hayatoune. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité