A la uneActualitésRCNG NîmesSports Gard

RCN Renversé sur le fil, Nîmes peut nourrir des regrets

En rouge, les Nîmois ont pu compter sur la puissance des avants (Photo Armand Véron / RCN)

En tête l'essentiel de la rencontre, le Rugby Club Nîmois a finalement perdu 19-21 dans les dernières minutes face à l'AS Mâcon. Les locaux payent leur indiscipline avec tous les points encaissés sur pénalité. Cela fait deux défaites en deux rencontres dans cette entame de Fédérale 1. 

L'odeur des frites, les pichets de bière qui circulent en tribune et la peña qui reprend les classiques alors que le froid commence à revenir... le rugby est bien de retour au stade Kaufmann. Sept mois après une large défaite (19-45) contre Narbonne, le 29 février dernier, le public nîmois retrouve enfin son équipe après un premier match initial contre Issoire finalement reporté au 20 décembre. Après un revers à Rumilly (33-12), les Pirates veulent donc se racheter à domicile pour la première de la saison. Pourtant c'est l'AS Mâcon, vainqueur de Drancy (32-0) puis battu au Stade Métropolitain (13-19), qui ouvre les hostilités.

Hors-jeu sanctionné et Le Huby réussit la première pénalité de la partie (0-3, 6e). L'averse qui s'abat sur la tête des locaux ne coupe pas leur envie et notamment en mêlée. Sur la première, le pack nîmois soulève celui de son adversaire. La tendance se confirme sur la mêlée suivante mais pour le moment ça ne paye pas au tableau d'affichage. Patience ! C'est Samuel Roche qui se met le premier en évidence en passant une pénalité de 40 mètres pour répondre à Le Huby qui a remis, juste avant, trois points dans la besace des visiteurs (3-6, 22e). Dans une première période terne et sans animation, c'est grâce à la puissance de ces avants que le RCN marque le premier et unique essai de la rencontre.

Le choix de la pénaltouche s'avère payant puisque derrière le maul nîmois fait la différence, poussant la défense adverse à la faute et obligeant l'arbitre a accordé un essai de pénalité (10-6, 25e). Sept points d'un coup qui font du bien et qui permettent aux Pirates de prendre les devants. Sans doute surpris d'être menés et énervés par leur maladresse dans le jeu, les joueurs de Saône-et-Loire échauffent les esprits après un plaquage en bord de touche (33e). Les joueurs s'échangent quelques gifles malgré les coups de sifflet répétés de l'arbitre. Au final, Kévin Orengo, côté gardois et Martin, côté saône-et-loirien, écopent d'un carton jaune. À nouveau d'une distance lointaine, Roche donne plus d'ampleur au score juste avant la pause (13-6).

Trois pénalités encaissées en 15 minutes

Dès l'entame du second acte, Nîmes prend dix points d'avance par l'intermédiaire de la patte droite magique de Roche qui poursuit son sans faute (16-6, 44e). Les phases offensives proposées sont un peu plus fréquentes et dans le combat le duel s'équilibre. Le RCN est un peu plus indiscipliné et l'ASM en profite avec deux nouvelles pénalités passées par Le Huby (49e, 53e) réduisant la marque pour les visiteurs (16-12). La fin de match laisse place aux artilleurs. On pense que Roche a mis les siens à l'abri en passant sa quatrième pénalité de la soirée mais ce n'est pas le cas (19-12, 59e).

Les Nîmois craquent psychologiquement et commettent des fautes évitables : hors-jeu ou encore plaquage sur le côté. Le Huby score deux fois (65e, 69e) mais rate l'opportunité, sous les huées du public, de mettre les siens devant (19-18, 72e). À trois minutes du terme, Mâcon obtient une touche dans les 22 mètres. La balle de match se transforme en pénalité à cause d'une énième faute nîmoise. Ravier ne se fait pas prier pour expédier le ballon dans la cible et donner la victoire aux siens (19-21). Sanctionnés par leur indiscipline, les hommes de Jean-Michel Millet peuvent nourrir des regrets car la victoire était plus qu'abordable. Après deux matches disputés, le bilan est de deux défaites pour les Nîmois qui se déplacent à Nuits Saint Georges dans deux semaines.

Corentin Corger

3e journée de Fédérale 1. Stade Kaufmann. NÎMES - MÂCON 19-21. (mi-temps : 13-6). Points pour Nîmes : pénalités de Roche (22e, 41e, 44e, 59e), essai de pénalité (25e). Points pour Mâcon : pénalités de Le Huby (6e, 19e, 49e, 53e, 65e, 69e), pénalité de Ravier (79e). Avertissement pour Nîmes : Orengo (34e). Avertissements pour Mâcon : Martin (34e), Ravier (58e). 

Nîmes : Nierat (Gori, 74e), Marra (cap) (Benyachou, 45e), Oliver (Baudry, 74e) - Leboulanger (Vernier, 62e), Orengo - Llabres, Roca, Cuny - Pichard, Roche - Roucoux, Pichard (Chiker, 62e), Robbe, Bosca - Darmon. Remplaçants non utilisés : Gonzalez, Chourreau, Berthault. Entraîneur : Jean-Michel Millet. 

Mâcon : Robin, Maurice, Abriat - Du Preez, Birembaut - Angels, Mondoulet, Van Hyk - Boissinot, Brechenmacher - Lopez, Sao, Court, Martin - Le Huby. Remplaçants : Cloostermans, Querin, Putuma, Engelbrecht, Ravier, Alvarez, Fresneda, Rallier. Entraîneur : Guillaume Aguilar. 

Évolution du score : 0-3 (6e), 0-6, (19e), 3-6 (22e), 10-6 (25e), 13-6 (41e), 16-6 (44e), 16-9 (49e), 16-12 (53e), 19-12 (59e), 19-15 (65e), 19-18 (69e), 19-21 (79e). 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité