ActualitésSociété

GARD Les cafés dans les quartiers pour un meilleur lien social

Recréer du lien social dans les quartiers de la Politique de la ville (Photo Anthony Maurin).

Le groupe SOS avec Coca-Cola lancent l'opération " Quartiers Cafés ", une initiative pour soutenir les commerces de proximité, des acteurs clés du lien social dans les quartiers prioritaires.

D’ici la fin de l’année, ce programme devrait soutenir 50 initiatives locales sélectionnées sur leurs capacités à créer du lien social entre les habitantes et habitants des quartiers prioritaires de la "Politique de la ville". Le tout pour une aide substantielle de 600 000 euros !

Rien que sur Nîmes, il y a six quartiers prioritaires de la ville (Gambetta, Richelieu, Pissevin…) mais cette initiative pourrait intéresser plus largement les Gardois. Les 18 quartiers prioritaires du Gard se situent dans les unités urbaines d’Alès, Bagnols-sur-Cèze, Beaucaire, La Grand-Combe, Nîmes, Pont-Saint-Esprit, Saint-Gilles, Uzès et Vauvert. Avec 77 200 habitants, ils regroupent 22 % de la population des quartiers prioritaires d'Occitanie et 11 % des Gardois vivent donc dans un quartier prioritaire.

Selon les organisateurs, " bien que nécessaire, le confinement et le durcissement des règles sanitaires ont fait grandir le risque d’isolement et de perte de lien social, notamment dans les quartiers les plus en proie à la précarité, comme les QPV. "

La place Debussy à Pissevin (Photo Archives Anthony Maurin).

Le principe est simple... Encourager, soutenir et promouvoir le projet d’un café ou d’un commerce distributeur de boissons qui en fait un lieu d’échanges et de cohésion entre ses consommateurs. Sont éligibles (entre autres), les cafés, bars, restaurants, épiceries, kebabs, boulangeries en quartiers prioritaires ou dans un rayon de un kilomètre de ceux-ci.

Du 9 septembre au 18 octobre, la plateforme quartierscafes.org permet aux candidats de déposer un dossier en ligne et de prendre connaissance des modalités de candidature. Tous les projets seront étudiés, puis présentés à un jury d’experts qui sélectionnera jusqu’à 50 lauréats. Les dotations seront réparties de manière équitable entre les 50 gagnants, sous la forme de support matériel ou de services.

Tous les projets sont les bienvenus. Qu’ils aient trait à l’inclusion numérique, à la culture, aux loisirs ou encore aux sports, à la transition écologique, à la solidarité et l’autonomie ou à la citoyenneté et à la participation à la vie collective. Soutenu par l’expertise du Groupe SOS et doté d’une participation de Coca-Cola à hauteur de 600 000 euros, " Quartiers Cafés " est avant tout la rencontre entre des valeurs communes telles que la solidarité, le partage et le vivre ensemble.

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

2 commentaires

  1. Non mais je rêve…..SOS quartiers café vivent-ils dans ces quartiers prioritaires ? ce ne sont que des endroits ou les trafics se font au grand jour, au tapage parfois jusqu’à 3h1/2 du matin, et ou les riverains ne dorment plus, ne sont plus tranquilles, ne sont plus en sécurité, ce sont des quartiers sales de déchets qui sont ramassés par la mairie les jours ouvrables, ce ne sont que crachats, urine, entrées dans les propriétés privées……..mais ils veulent quoi, la guerre ?

    1. Certains préfèrent promouvoir des espaces , des lieux de loisirs qui emmerdent le voisinage plutôt que d’inciter d’aller bosser… du moins pour les motivés. Pour la politique de le ville …600000 E. Est ce que cela sera suffisant pour endiguer les tirs de kala, les caillassages, les trafics en tout genre, les agressions en ces lieux sensibles? Probablement que non. Alors alors pour se donner bonne conscience il faudra encore pour la énième fois remettre la main au portefeuille pour acheter une pseudo paix sociable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité