Actualités

NÎMES La coutellerie des arènes ferme mais n’a pas dit son dernier mot

Didier et Clément Lascombe, gérants de La coutellerie des arènes (Photo DR)

Ouverte début juillet sur l'esplanade Charles-de-Gaulle de Nîmes, la coutellerie des arènes ferme déjà ses portes. Mais les gérants veulent néanmoins rouvrir rapidement un point de vente sur Nîmes. 

"Nous ne nous sommes pas assez visibles, ça ne marche pas", dixit Clément Lascombe, un des gérants de la Coutellerie des arènes, qui s'est associé avec son papa Didier pour ouvrir ce magasin sur l'esplanade Charles-De-Gaulle. Un établissement qui trois mois après son ouverture a fermé ses portes ce jeudi 1er octobre. "Quand on traverse la place on ne passe pas près de la boutique, on n'y vient que si on sait où elle est", regrette le jeune homme concernant son emplacement.

Installée historiquement dans son fief de Bezouce depuis 1993, la coutellerie le Camarguais, spécialisée dans la confection de couteaux, avait crée cette nouvelle entité pour s'implanter également à Nîmes. Si cette première expérience s'est avérée non concluante avec peu de touristes cet été, père et fils n'ont pas dit leur dernier mot. "On ne va pas lâcher, avant l'été 2021 on veut rouvrir un magasin", assure Clément, déterminé à trouver cette fois-ci le bon emplacement.

Le succès de la série limitée

En attendant de retrouver un local dans la cité des Antonin, l'activité continue sur Bezouce avec actuellement un certain engouement pour une opération lancée depuis peu. Très actif pendant le confinement notamment auprès de l'association Humanîmes, le Camarguais apporte désormais son soutien au collectif Solidarité camarguaise qui s'est montée pour venir en aide aux manadiers durement touchés par cette crise sanitaire.

Une série limitée a été conçue avec dans un premier temps 50 pièces produites, "parties en 24h", félicite Clément car à chaque unité 10€ sont reversés à l'association. Devant cet emballement, Clément a décidé de fabriquer 50 couteaux de plus vendus au tarif de 37€. Et si ça continue à partir comme des petits pains, le chef d'entreprise pourrait prolonger encore l'opération.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité