A la uneActualitésSports Gard

COUPE DE FRANCE Aux tirs au but, Beaucaire obtient une qualification méritée

Akrour et les Beaucairois ont imposé un gros pressing en début de match. (Photo Boris Boutet)
Akrour et les Beaucairois ont imposé un gros pressing en début de match. (Photo Boris Boutet)

Leader de sa poule de National 3, le Stade Beaucairois 30 poursuit sur sa dynamique au 4e tour de la Coupe de France. Face à Frontignan, qui avait remporté ses deux premiers matches en Régional 1, les hommes de Sofyan Carletta n'ont pas trouvé la faille dans le temps réglementaire et ont obtenu leur qualification aux tirs au but (3-1). 

C'est avec un onze proche de celui qui avait battu Toulouse (2-1) une semaine plus tôt que les Beaucairois débutent la rencontre. "La Coupe de France ça permet de rêver, explique le président Xavier Mouret en avant-match. Au prochain tour, les clubs de National 1 entrent en lice. On veut jouer notre chance à fond."  Du discours aux actes, il n'y a qu'un pas et Beaucaire entame son match tambour battant. Suite à premier corner obtenu et un cafouillage dans la surface, Sylla croit ouvrir le score mais un défenseur héraultais sauve sur sa ligne.

Une équipe de départ proche du onze type. (Photo Boris Boutet)

Frontignan ne voit pas le jour au cours du premier quart d'heure. Abarkan et Tazi réalisent un festival de une-deux plein axe, le ballon revient sur Benaissa qui tire en angle fermé obligeant Dalouze à s'employer. Alors que les Héraultais n'avaient pas encore franchi la ligne médiane, Moureaux tente une percée, bénéficie d'un contre favorable et arme une frappe trop croisée cependant pour inquiéter Weber.

La pluie tombe, le terrain devient de plus en plus difficile et la rencontre s'équilibre. Les incursions beaucairoises se font plus rares même si un nouveau centre de Benaissa trouve Tazi qui force Dalouze à l'arrêt. Frontignan réplique par une nouvelle tentative de Moureaux qui termine dans le petit filet extérieur de Weber. Juste avant la mi-temps, Peredes reprend d'une tête lobée le corner tiré au premier poteau par Himmes mais un défenseur héraultais sauve à nouveau sur sa ligne.

Driss Himmes surveillé de prêt par la défense (Photo Boris Boutet)

Au retour des vestiaires, Beaucaire tente de remettre le pied sur le ballon mais ne parvient pas à se créer de véritable occasion de but. Bien en place, Frontignan procède en contre mais n'est pas plus efficace. Le match ronronne et il faut attendre l'heure de jeu pour voir Sylla reprendre d'une tête non cadrée le bon centre de Tazi.

Tout juste entré en jeu, Daoudi réveille la partie. Suite à une bonne combinaison côté droit avec Sbaï, l'ailier beaucairois tente sa chance des 20 mètres mais enlève trop sa reprise. À l'entrée du dernier quart d'heure, Weber anticipe une passe en profondeur héraultaise et envoie un long ballon pour Akrour qui est bousculé à l'entrée de la surface. Le banc beaucairois se lève et réclame un pénalty, mais M.Chaabani ne bronche pas.

Tazi a beaucoup tenté contre une solide équipe de Frontignan. (Photo Boris Boutet)

La fin de match approche et Sofyan Carletta joue la carte de l'offensive en lançant Soumah à la place d'Abarkan. Sur son premier ballon, l'attaquant beaucairois tente une percée, Sylla récupère à l'entrée de la surface mais voit sa frappe contrée in-extremis. Dans la foulée, Fabre se charge d'un coup franc longue distance que la défense de Frontignan ne parvient pas à dégager, Daoudi récupère le cuir au second poteau et tente sa chance mais Dalouze est vigilant.

Les Stadistes poussent et Sbaï réalise un petit festival dans la surface héraultaise, Delport le stoppe d'un tacle mal maîtrisé qui prend le ballon et le tibia. Les Gardois réclament un nouveau penalty mais l'arbitre n'est pas de cet avis. Quelques instants plus tard, Soumah lance Tazi dans la surface qui manque son crochet sur Dalouze, impeccable une nouvelle fois. Les deux équipes doivent se départager aux tirs au buts et le gardien héraultais poursuit son match de gala en stoppant d'emblée la tentative de Sylla. Heureusement pour les Beaucairois, Dubois trouve le poteau, Fesquet tire au dessus et la frappe de Bessis est repoussée par Weber. Entre temps, Benaissa avait lui aussi été mis en échec. C'est finalement Peredes d'un tir autoritaire dans la lucarne qui offre une qualification laborieuse mais méritée aux Beaucairois.

 Boris Boutet

4e tour de Coupe de France. Stade Beaucairois 30 - Frontignan 3-1 (aux t.a.b) (mi-temps et fin du temps réglementaire : 0-0). Stade Philibert-Schneider. Arbitre : M.Chaabani. Tirs aux buts marqués pour Beaucaire : Soumah, Akrour et Peredes. Tirs au but manqués par Beaucaire : Sylla, Benaissa. Tir aux buts marqué pour Frontignan : Vidal. Tirs aux buts manqués par Frontignan : Dubois, Fesquet et Bessis. Avertissements à Beaucaire : Sbaï (41e), Daoudi (90e), Sylla (90e) Avertissements à Frontignan : Torregrossa (60e), Soria (81e), Bessis (90e)

Beaucaire : Weber - Benaissa, Peredes, El Amrani, Sbaï - Fabre, Tazi, Abarkan (Soumah, 77e) - Sylla, Akrour Himmes (cap.) (Daoudi, 70e). Entraîneur : Sofyan Carletta. 

Frontignan : Dalouze - Do, Bessis, Dubois (cap.), Soria - Delport, Moureaux (Fesquet, 81e), Fernandez - Pron, Vernhet (Vidal, 64e), Torregrossa. Entraîneur : Grégory Tanagro. 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité