ActualitésSociété

NÎMES Les Coquelicots existent toujours

Une cinquantaine de personnes à Nîmes pour le deuxième rendez-vous des coquelicots à Nîmes, ici début novembre 2018 (Photo Archives Anthony Maurin).

On le voit se réunir sur le parvis de la Maison Carrée, le collectif " Nous voulons des coquelicots Nîmes et ses environs " est toujours d'actualité.

Le vendredi 4 septembre 2020 s’est tenu le dernier rassemblement du mouvement des coquelicots relancé en septembre 2018 par ses fondateurs dans le creuset du Grenelle de l’environnement de 2007. Le mardi 15 septembre les 1 135 134 signatures de l’appel des coquelicots pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse, ont été remises à la ministre de la Transition écologique Mme Barbara Pompili.

" Après la lecture d’un texte plutôt incisif par le journaliste Fabrice Nicolino, spécialiste des questions écologiques, la ministre contre l’avis de ses conseillers présents, a signé l’appel et communiqué " avoue le collectif nîmois. " Voici la communication e la ministre. " Je partage l’appel du mouvement des @coquelicots_. Pour cela, nous devons avant tout concentrer nos efforts sur la recherche et le déploiement rapide d’alternatives, afin de pouvoir nous passer à terme des pesticides de synthèse... "

Même rendez-vous pour le collectif en 2018 (Photo Anthony Maurin).

À quoi le mouvement à répondu, " Après deux années de mobilisation citoyenne l’Appel des @coquelicots_ continue. " Nous voulons des paysans " attend notre énergie, votre ambition et vos idées pour une agriculture résiliente, indépendante et heureuse pour les paysans de notre pays... "

Le collectif nîmois va poursuivre ses activités afin de réduire l’emprise de l’agro-chimie-industrie sur les agriculteurs et les consommateurs. " Nous serons présents à la fête de la confédération paysanne du Gard le dimanche 4 octobre prochain à Saint-Géniès-de-Malgoirès ".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité