A la uneActualitésNîmes OlympiqueSociétéSports Gard

FAIT DU JOUR Un derby version débris ?

Les Crocos se déplacent à Montpellier pour le compte de la 6ème journée de Ligue 1.

Ici le Montpellier - Nîmes au Café Latin le 25 septembre 2019 (photo Archives Norman Jardin)

Ce dimanche à 13h a lieu le derby opposant Montpellier à Nîmes au foot. En période de Covid-19 et à huis-clos à la Mosson, comment les supporters vont-ils faire pour voir la rencontre s'ils ne sont pas abonnés à la chaîne Téléfoot ?

Cette année, il ne reste plus que des débris du derby... De dualité entre le Montpellier Hérault Sporting Club qui reçoit le Nîmes Olympique à l'heure du repas familial et dominical il ne demeure presque plus qu'un simple et lointain souvenir.

Pour voir le match, deux possibilités s'offrent à vous. Rester à la maison oblige à s'abonner à Téléfoot et aller dans un bar impose une certaine discipline. Et puis tous les bistrots ne seront peut-être pas ouverts un dimanche à 13h !

Chawki Retbi et Jérémy Peis, les 3 Brasseurs supportent le Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin)

En tout cas aux 3 Brasseurs la fête du foot aura bien lieu. Enfin, autant que faire se peut. Bar des habitués du Nîmes Olympique et bastion des supporters le jour des matchs à la maison, l'établissement situé à quelques mètres des Costières va faire le plein. " Tout va dépendre du temps mais nous avons sept écrans à l'intérieur et deux écrans géants dont un également à l'intérieur. Je pense que même s'il pleut je vais mettre la terrasse et le grand écran dehors pour accueillir les supporters " annonce Jérémy Peis, le directeur adjoint.

De plus près de 2 000 à moins de 500

Le directeur en personne sera présent pour veiller au grain et pour assurer la bonne tenue de la rediffusion. Oui, Covid-19 oblige, les règles ont changé cette année. " Il n'y a pas de service au comptoir ni même debout ! On a donc acheté deux nouveaux écrans exprès pour cette saison un peu particulière... On tournera les tables vers les téléviseurs, on coupera le son général pour que chaque télé puisse diffuser son propre son. Ainsi, les familles et les personnes âgées qui mangeront plus loin seront au calme " poursuit Jérémy qui attend un peu plus de 400 personnes. " Nous sommes contraints de prendre les réservations et nous affichons déjà complet ou presque... Avant, on pouvait être 1 000 à 2 000, c'était autre chose ! "

Au bar des 2 mondes sur la place Montcalm (Photo Anthony Maurin).

En centre-ville, le supporter aura le choix car de nombreux bars diffuseront la rencontre. Les 2 mondes, par exemple, mettent en place pour la première fois le service restauration avec une gardianne de taureau. " Nous allons décorer la salle intérieure en rouge et blanc avec des écharpes, des drapeaux, des ballons et des petits crocos. D'habitude, nous avons une cinquantaine de personnes pour les matches à l'extérieur mais là, c'est un peu spécial alors on verra. Nous avons deux grands écrans avec les enceintes qui vont avec. Après le match de Nîmes, on changera la déco car on va diffuser le match de l'OM contre Lyon " se réjouit l'équipe dirigeante qui s'attend à une belle journée malgré les contraintes.

Les 2 mondes décoreront l'intérieur du bistrot (Photo Anthony Maurin).

Au Bar Joe ou au Joe Bar comme vous voulez, en tout cas sur le boulevard Victor-Hugo, " On ouvre plus tôt, à 10h, qu'habituellement parce qu'on met en place le service restauration de 12h à 14h pour que les gens puissent manger le Montpelliérain, le burger de la semaine ! " Ici, la terrasse est vaste mais s'il pleut, les spectateurs devront se contenter de l'intérieur et ne comptez pas sur les réservations, elles ne sont pas au programme. Par contre, " s'il ne pleut pas, nous allons mettre un ou deux écrans à l'extérieur comme d'habitude. On espère que les Nîmois vont relever le défi et faire un gros match, nous diffuserons aussi l'olympico mais le seul olympique qui va gagner ce dimanche, c'est le notre ! " lance un serveur.

Petit cadeau des Montpelliérains laissé dans la nuit de vendredi à samedi entre le Napoléon et le Bar Joe (Photo Anthony Maurin).

Avec, comme toujours un service de sécurité (renforcé pour l'occasion) pour filtrer le public, le Bar Joe va faire vivre le match comme il le peut. " Seules les personnes assises seront servies et pour les déplacements à l'intérieur il faudra les faire masquer. Les Montpelliérains sont venus jouer un peu cette nuit en déposant des stickers mais s'ils reviennent pendant les horaires d'ouverture ils auront droit à un burger offert ! On réagit de manière humoristique mais ça m'étonnerait qu'ils osent venir... "

Voici par ailleurs la composition du burger de la semaine, le Montpelliérain, donc. Le célèbre pain bleu pour les peureux, la mimolette pour les mauviettes, le bacon pour Hilton sans oublier les oignons confits au Pic St Loulou !

Pour finir, les plus fervents iront certainement du côté de la Maison Carrée et au Café Latin. La direction fait tout pour être dans les clous. Les contraintes doivent être respectées et elles le seront. " On va essayer de faire avec en faisant des tables de dix personnes maximum, pas de célébration, pas d'effusion de joie... Ça ne sera pas comme l'an dernier ! L'euphorie ne sera pas la même mais nous serons tous derrière l'équipe et l'entraîneur. Lui, c'est un vrai Nîmois ! Jérôme prend le match au sérieux pour les supporters. "

Le boulevard Victor-Hugo se prépare au derby (Photo Anthony Maurin).

Ici, pas de réservation, le premier assis sera le premier servi. L'ambiance générale sera peut-être spéciale mais les serveurs seront tous en rouge et viendront plus tôt car un match à 13h ça se prépare un peu. " On s'adapte mais je trouve que ces diffusions vont à l'encontre des matches de foot amateur qui se jouent en même temps. C'est dommage de séparer les deux ! S'il pleut, on mettra les écrans à l'intérieur en respectant les contraintes sanitaires, là aussi il faut s'adapter. "

Et les Montpelliérains alors ? " Les Montpelliérains ? Qu'ils aillent voir le match chez eux ! Allez Nîmes, je pense qu'on peut faire un bon match, on peut bouger le MHSC, le bousculer et faire un bon résultat. L'essentiel, c'est le combat dans le jeu mais je ne veux pas voir une rencontre comme le PSG-OM du mois dernier... On a une belle équipe et un bon entraîneur, ils ont des qualités ! " conclut la direction qui s'étonne toutefois que la direction du Nîmes Olympique laisse entrer des supporters adverses dans les tribunes nîmoises lors des matches aux Costières.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité