ActualitésSociété

NÎMES Octobre rose : un autre regard sur le cancer

L'exposition "La Re-Naissance de la vie" est à découvrir dans les halles de Nîmes dans le cadre d'Octobre rose. (Photo : DR/)

Ce regard, c'est celui de Karima M. qui à travers son objectif donne une autre vision du cancer.  L'exposition "La Re-Naissance de la vie" est à découvrir aux halles de Nîmes tout au long de ce mois d'octobre... rose.

Elles s'appellent Christine, Ingrid, Maud et Amal. Toutes les quatre ont affronté le cancer. Toutes les quatre ont, hasard de la vie, fait la rencontre de Karima M., photographe. Et toutes les quatre affichent un large sourire sur les clichés capturés par l'artiste, elle-même touchée par la maladie.

"C'est un cadeau qu'elles m'ont fait, elles sont des battantes", lançait ce lundi matin Karima M. lors de la présentation de son exposition intitulée "La Re-Naissance de la vie". Une exposition installée dans les halles de Nîmes dans le cadre d'Octobre rose.

(De droite à gauche) Ce lundi lors de la présentation de l'exposition "La Re-Naissance de la vie" avec Karima M., photographe, Françoise Bons, conseillère régionale, chef du service radiothérapie au pôle oncologie, Christine Colson, modèle et Valérie Rouverand, conseillère communautaire. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Alors bien sûr, comme tout événement organisé pour Octobre rose, l'accrochage de ces photos au coeur du marché couvert nîmois, à pour objectif de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant, en mobilisant et en soutenant la recherche médicale. Karima M. y a ajouté sa touche personnelle : des sourires.

"C'est une photo-thérapie à la fois pour celles qui se font photographier, parce qu'elles ont accepté de poser après le cancer, de parler de féminité après avoir été mutilées. Mais ça l'est aussi pour ceux qui regardent ces portraits", a précisé la photographe. Dans les sourires des quatre modèles il faut voir le reflet d'un courage, d'une force d'oser être soi-même. Et ils sont finalement contagieux.

Christine Colson. (Photo : Karima M.)

"Elle a su aller chercher dans notre regard cette envie de vivre". Christine, 57 ans, se bat encore contre le cancer avec qui elle "cohabite" depuis 2012. "J'en suis à ma troisième récidive mais je suis toujours vivante et j'ai une vie merveilleusement belle." Plutôt que de voir le verre à moitié vide, elle a décidé de le voir à moitié plein. "J'ai énormément de chance, mon cancer peut être soigné. Ma vie est merveilleusement belle. Je me suis réveillée et j'ai décidé de vivre la vie pleinement, de profiter de tous ses petits bonheurs." Un véritable soleil qui rayonne de positivité dans ce monde parfois embrumé.

Stéphanie Marin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité