A la uneActualitésOAC Alès

FOOTBALL Cueilli à froid au début de chaque mi-temps, l’OAC s’incline (2-3)

L'OAC jouait son deuxième match à domicile de la saison, après cinq déplacements en sept rencontres toutes compétitions confondues. (Photo Corentin Migoule)

L’Olympique d’Alès en Cévennes recevait Agde ce samedi soir, pour le compte de la 5e journée de National 3. Menés 2 à 0 au quart d’heure de jeu, les Alésiens sont revenus à 2-2 avant de céder (2-3).

Il y a des défaites qui font plus mal que d’autres et celle que viennent d’encaisser les joueurs de l’OAC semble en faire partie. Après s’être déplacé trois fois en quatre journées sans jamais connaître le goût du succès hors de ses bases, le club cévenol espérait rester maître chez lui, moins d’un mois après une victoire retentissante face à la réserve toulousaine (4-3). Handicapé par une entame de match manquée, l’OAC a très vite été contraint de courir après le score.

Dès la première minute de jeu, le duo Bentayeb-Texier, qui allait faire des misères à la défense alésienne toute la partie, sanctionnait les locaux avec la formule magique : centre en retrait, but (1-0). Buteur, Texier se muait aussitôt en passeur pour Bentayeb à la conclusion d’une action qui ressemblait étrangement à la première. Sonnés mais pas K.O, les Oaciens misaient sur la vitesse de Sbaï qui, après un déboulé côté gauche, servait Briançon; avant que ce dernier ne soit crocheté au moment d’ajuster sa frappe et obtienne un pénalty.

Plein de sang-froid, Sbaï prenait le portier agathois à contre-pied, réduisant ainsi le score (1-2). Les hommes de Stéphane Saurat multipliaient les enchaînements de haut vol, souvent orchestrés par Franco, et c’est fort logiquement que Sbaï, d’une frappe surpuissante dans la lucarne gauche du gardien, égalisait pour Alès, inscrivant son quatrième but de la saison en championnat.

« On prend des buts avec rien »

Si les Cévenols pensaient avoir fait le plus dur en comblant un retard de deux buts, ils se faisaient à nouveau cueillir à froid en début de deuxième mi-temps : Bentayeb, encore lui, profitait d’une frappe repoussée par Bouchité pour ajuster une tête dans le but vide (49e). Loin de sombrer, l’OAC a continué à jouer sa partition. Idéalement servi par Peyrard en profondeur, Mboup ratait l’immanquable (62e), puis voyait sa frappe contrée par un partenaire sur la ligne de but (84e). L’ultime occasion du match sera encore pour l’OAC, mais Maconda enlevait trop sa tête (94e).

Sans avoir été supérieur à son adversaire, le RCO Agathois, criant de réalisme, repartait de Pibarot avec 3 points dans la besace. De quoi susciter l’abattement de Lucas Franco en zone mixte : « On prend des buts avec rien. Si on prend un but à chaque occasion c’est compliqué ». Le meneur de jeu alésien se raccrochait ensuite à un espoir légitime : « Si on prend tous les matchs depuis le début de saison, il n’y a aucune équipe qui nous est supérieure. »

Auteur une nouvelle fois d’un match plein dans lequel il n’a pas ménagé ses efforts, Lucas Franco n’est pas loin de la vérité. Mais sur le plan comptable, la donne est plus cruelle. Avec son hold-up en terre cévenole, Agde s’empare seul du fauteuil de leader, tandis qu’en ayant gagné un seul de ses cinq premiers matchs, l’OAC pointe à la 12e place du classement, en position de premier relégable. Les Alésiens tenteront de retrouver de la confiance dans une compétition qu’ils affectionnent : la Coupe de France, avec un déplacement à Sommières, dimanche prochain.

Corentin Migoule

5e journée de N3. Olympique Alès en Cévennes. (mi-temps : 2-2). Stade Pierre Pibarot. But pour Alès : Sbai (s.p,  29’ et 43'). Buts pour Agde : Bentayeb (1' et 49'), Texier (14'). Avertissements à Alès : Chabassut (30’), Revoy (55’), Djabou (71’), Franco (79’) . Avertissements à Agde : Texier (45’), Keita (65e), Villa (69e).

Alès : Bouchité – Chabassut (Mboup, 34’), Djabou, Revoy (Aidoud, 88’), Fontanelli - Fadil (cap.) (Maconda, 76’), Silva Ramos, Peyrard - Franco, Sbai, Briançon. Remplaçants non utilisés : Fofana, Moreau. Entraîneur : Stéphane Saurat.

Agde : Giraud – Ahaytar (Coronas, 82’), Cucchiara, Villa, Keita – Isola, Texier, Peyriguey, Psaume (Rastoll, 88’), Bentayeb – Gouache (Breant, 72’). Remplaçants non utilisés : El Mamouni, Madede Tsotsa. Entraîneur : Lionel Richard.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité