A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Billet en première pour un voyage low cost

Parisien le plus actif ce soir, Mbappé a inscrit le but du break à l'heure de jeu (Photo via Maxppp)
La star parisienne Kylian Mbappé fait partie de l'avalanche de blessés côté parisien (Photo via Maxppp)

Si le prix des places pour ce match de gala a augmenté pas sûr que le spectacle proposé soit à la hauteur. Côté nîmois (13e, 8 pts) et surtout parisien (4e, 12 pts), de nombreux joueurs manquent à l'appel. Mais dans ce contexte particulier ce sont quand même 5 000 supporters qui assisteront à cette rencontre au stade des Costières pour la 7e journée de Ligue 1. Coup d'envoi à 21h. 

"Ce n'est jamais un match comme les autres, tu joues quand même contre le finaliste de la dernière Ligue des champions", contextualise Jérôme Arpinon au moment d'aborder cette réception du PSG, ce soir, pour la 7e journée de Ligue 1. Un champion de France qui, après deux défaites contre Lens (1-0) et Marseille (0-1), a remis la machine en route pour enchaîner quatre succès d'affilée. En infligeant au passage trois pions à Nice ou six à Angers lors du dernier match en encaissant seulement un but.

Pendant ce temps, Nîmes n'a pas chômé en prenant deux points contre Lyon (0-0), Lens (1-1) et surtout en allant s'imposer à la Mosson dans le derby (0-1). Trois matches sans défaite, huit points pris qui placent les Crocos au 13e rang actuellement. Le début de saison est correct maintenant il faut continuer à prendre des points et même face à la meilleure équipe de l'élite qui n'a perdu que deux de ses 15 derniers déplacements en Ligue 1.

Jérôme Arpinon est privé de deux joueurs majeurs (Photo Anthony Maurin)

Pour continuer dans les stats, le NO peut se conforter en disant qu'il a remporté cinq matches à domicile en 2020. Seuls, le PSG et Montpellier font mieux (six chacun). Face aux hommes de Thomas Tuchel, l'entraîneur nîmois sait que tout devra être parfait pour prendre au moins un point pour lequel il signe direct : "Il faut garder notre solidité défensive ce qui est dur contre eux. Il faut être fort dans les duels en un contre un car ils excellent dans ce domaine et ne pas faire beaucoup de fautes." Un programme chargé pour les Nîmois qui ont gagné en certitude après le succès à Montpellier.

Mais pour cette affiche de gala, ils vont devoir évoluer sans deux atouts majeurs : Anthony Briançon, suspendu après révocation de sursis, et Zinedine Ferhat, qui s'est blessé aux adducteurs avec la sélection algérienne. Sélection. Le mot qui vient énerver les coaches obligés d'aligner une équipe deux jours après que leurs joueurs aient joués jusqu'à 90 minutes pour certains. C'est le cas de Birger Meling qui a disputé deux matches entiers dimanche et mercredi avec la Norvège. Si son état de forme le permet le latéral pourrait enchaîner, d'autant plus avec la probabilité de voir Florian Miguel titulaire en défense centrale au côté de Loïck Landre.

Cubas et Meling prêts à enchaîner ?

L'autre international qui pose question c'est Andrés Cubas qui a joué 75 minutes en milieu de semaine au Venezuela sous le maillot paraguayen en éliminatoires de Coupe du Monde. Dans le 4-3-3 attendu sa présence semble indispensable (avec Lucas Deaux et Lamine Fomba) dans ce secteur où le staff doit avancer sans Sidy Sarr et Antoine Valerio blessés. En attaque le trio devrait être composé de Renaud Ripart, Kévin Denkey et la recrue suédoise Niclas Eliasson qui fêtera sans doute sa première apparition en Ligue 1.

Nîmes peut compter sur le héros du derby, Renaud Ripart (Photo Anthony Maurin).

Remis du covid, Karim Aribi est convoqué dans le groupe et pourrait aussi découvrir les Costières. "Il ne faut pas attendre qu'ils marquent trois, quatre buts. Il ne faut pas les juger que sur le PSG. Il faut un temps d'adaptation. Ils sont arrivés sur le tard et ont des automatismes à prendre", anticipe et tempère l'entraîneur gardois. Parmi les absents on compte aussi Haris Duljevic, Clément Depres et Yassine Benrahou.

Du côté de l'adversaire, c'est l'hécatombe avec onze absences : Marco Verratti, Thilo Kehrer, Julian Draxler, Juan Bernat, Mauro Icardi sont blessés. Ander Herrera, Colin Dagba sont positifs au covid-19 et Danilo Pereira, considéré comme cas contact pour avoir côtoyé Cristiano Ronaldo en sélection, ne peut être retenu. Angel Di Maria, Marquinhos et Layvin Kurzawa sont suspendus.

Largement utilisés en sélection Neymar et Kylian Mbappé devraient être ménagés pour cette partie avant le rendez-vous de mardi en Ligue des Champions face à Manchester United. Face à une formation très diminuée le moment semble plus favorable pour affronter Paris surtout que les Nîmois vont pouvoir compter sur le soutien de 5 000 supporters, ce qui risque d'être sans doute leur dernier voyage au vu de la dégradation de la crise sanitaire.

Corentin Corger

Le groupe retenu : Reynet, Dias - Burner, Alakouch, Landre, Martinez, Miguel, Paquiez, Meling - Cubas, Deaux, Fomba, Ahlinvi - Ripart, Eliasson, Denkey, Roux, Aribi, Koné, Majouga. 

Onze de départ probable : Reynet - Burner, Landre, Miguel, Meling - Cubas, Fomba, Deaux - Eliasson, Ripart, Denkey. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité