A la uneActualitésSociété

CORONAVIRUS Un appareil capable de désinfecter les masques en trois minutes

Thomas Zunino, président et directeur technique de la marque Uvoji, a mis au point avec ses équipes un appareil capable de désinfecter les masques en 3 minutes. Son entreprise fait partie des lauréats de la nouvelle promotion du CleanTech Booster à Aramon. (Marie Meunier / Objectif Gard)

On voit partout des masques jetables usagés traînant dans la rue ou même dans la mer... Face à ce grand problème écologique, la marque Uvoji a mis au point un appareil capable de désinfecter les masques en trois minutes. Explications.

Basée à Clapiers, dans l'Hérault, la jeune société innovante T-Zic est spécialisée dans la désinfection de l'eau, de l'air et des surfaces. Elle a été choisie pour intégrer la nouvelle promotion de l'accélérateur d'entreprises, CleanTech Booster, porté par le CleanTech Vallée, installée sur le site de l'ancienne centrale thermique d'Aramon. Dans l'espoir d'avoir une aide pour développer sa nouvelle marque Uvoji. Thomas Zunino, son président et directeur technique, attend de cet accompagnement de "se développer sur ce nouveau segment du marché de la désinfection lié aux problématiques sanitaires."

L'Uvo Care a été imaginé et conçu pendant le confinement. (photo T-zic)

En effet, pendant le confinement, lui et ses équipes ont conçu l'Uvo Care, une machine capable de désinfecter de manière rapide et efficace les masques mais aussi les nombreux objets du quotidien. Comptez 30 secondes pour votre smartphone et trois minutes pour votre masque. "Quand on a vu la problématique des masques jetables, de la consommation qui en est faite et qui risque de continuer encore longtemps, on s'est dit qu'écologiquement, c'était une hérésie", atteste le cofondateur, qui ajoute : "On estime qu'avec Uvo Care, on peut économiser l'équivalent de la surface de quatre terrains de foot de lingettes désinfectantes."

Les ultraviolets détruisent les traces de SARS-CoV-2 à 99,999%

Uvo Care est sur le marché depuis juin-juillet et déjà plusieurs centaines d'exemplaires ont été vendues. Notamment la Croix-Rouge qui a commencé à s'équiper. L'appareil fonctionne grâce à des UV-C émis par des Led UV. Il a été prouvé qu'ils étaient capables de détruire les virus et les bactéries et plus spécifiquement le SARS-CoV-2 à 99,999%. Le système Uvo Care est passé par plusieurs laboratoires indépendants avant d'être validé.

L'Uvo Care "peut aller jusqu'à 100 désinfections pour un masque en tissu et 10 pour un masque chirurgical, sans altérer les performances de filtration comme l'a analysé le laboratoire national d'analyse", assure Thomas Zunino. (photo T-zic)

"Ça peut aller jusqu'à 100 désinfections pour un masque en tissu et 10 pour un masque chirurgical, sans altérer les performances de filtration comme l'a analysé le laboratoire national d'analyse", poursuit Thomas Zunino. Au-delà des arguments écologiques et sanitaires, il y a de véritables économies à faire pour les patrons. Au lieu de garder leur masques quelques heures, les employés pourraient ainsi le réutiliser sans prendre de risque. Avec un prix d'achat de 399 € HT, la machine peut être rentabilisé "en moins de 30 jours pour une entreprise de 40 personnes."

Marie Meunier

T-Zic est incubée au BIC de Montpellier (Business et innovation centre) depuis 2017 et a été labellisée Green Tech verte en 2018. Plus d'informations sur le site Internet.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité