A la uneFaits Divers

NÎMES L’épicier ne veut plus de femmes voilées dans son commerce et l’affiche sur une pancarte

Sa pancarte a fait le tour des réseaux sociaux, la vitrine de son magasin a été cassée ce matin, l'épicier est fermé ce vendredi.

Photo B.DLC/ Objectif Gard. La vitrine cassée du commerce ce matin. L'épicer est fermé

La vitrine d'un commerce a été cassée cette nuit de jeudi à vendredi vers 5h du matin, les policiers sont arrivés ensuite. "Des personnes ont bloqué les routes avec les poubelles pour que la police ne puisse pas intervenir immédiatement et ont cassé sa vitrine", témoigne un riverain inquiet de voir la violence s'installer dans ce quartier de la Croix de Fer, au dessus du boulevard Gambetta. "Les casseurs réagissaient à la pancarte que l'épicier a installé hier après-midi dans son magasin. Il indiquait ne plus vouloir de femmes voilées dans son commerce", poursuit le même témoin. Une pancarte prise en photo par des consommateurs jeudi après-midi et ensuite publiée sur les réseaux sociaux, avec un déchaînement de commentaires sur Internet depuis jeudi soir.

" A compter de ce jour, toute personne voilée, ne sera pas autorisée à entrer dans le magasin", indique la pancarte qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux. "Il fait être fou pour afficher ce genre de chose lorsque l'on est commerçant, indique une mère de famille rencontrée sur place ce matin, alors que des artisans essaient de changer la vitre brisée du commerce. Il met tout le monde en danger dans un quartier où il y a beaucoup de retraités et de familles, moi je ne veux pas de ce genre de pub à côté de chez moi, à côté de l'école car cette histoire va cristalliser les haines", poursuit-elle.

Le commerçant, objet de toutes les critiques et les attentions, était fermé ce vendredi matin. Il n'a pas pu être interrogé par notre rédaction.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

8 réactions sur “NÎMES L’épicier ne veut plus de femmes voilées dans son commerce et l’affiche sur une pancarte”

    1. Il n’y a aucun rapport entre le pays et le foulard , le foulard fais partis d’une religion est non d’un pays ;une personne musulmane peut très bien être française .

  1. Peuchère cette dame qui le traite de fou vu la réaction de la meute et qui craint pour son quartier . Heureusement que l’on n’est pas en temps de guerre car je suppose qu’elle ne serait pas assez folle pour entrer en résistance mais plutôt en soumission !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité