A la uneActualités

ÉDITORIAL Le Père Noël Macron

Photo d'illustration

Ce reconfinement n'a pas fini de faire parler. Il faut dire que le choix des autorités nationales d'en faire un reconfinement light ou partiel était peut-être pas une si bonne idée. On comprend parfaitement les enjeux éducatifs et économiques. Mais face à l'impossibilité de réunir toutes les conditions sanitaires dans les établissements scolaires et aux difficultés de contrôler tous les Français munis d'une attestation, l'exécutif va devoir se résoudre à revoir sa copie afin de sortir de cette ambiguïté difficile à comprendre depuis plusieurs jours. Avec en plus la grogne qui monte ici et là. Après les commerces locaux, ce sont désormais les collèges et lycées qui montent en température. Le Gouvernement ne peut pas se permettre un nouveau mouvement social. D'autant qu'en fonction des départements où le virus circule beaucoup, même les forces de l'ordre se retrouvent en sous effectif. Rien qu'à Nîmes, la police nationale et la municipale compilent un nombre significatif d'agents en quarantaine. Alors, dans une telle confusion, il serait peut-être temps de remettre en route un véritable confinement. C'est à dire que tout le monde reste chez soi comme au printemps dernier. On travaillera tant bien que mal depuis la maison. On réenfilera le costume d'enseignant de substitution. Et on patientera quelques semaines. Ainsi, avec un peu de chance, on pourra se retrouver pour les fêtes de Noël. Macron en Père Noël du personnel soignant qui va pouvoir enfin un peu souffler. Et les Français qui pourront se retrouver en petit comité en famille ou en petit groupe pour le réveillon... Le vrai cadeau, ce serait probablement celui-là : un peu de chaleur et de fraternité dans un monde en tourbillon.

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité