A la uneActualitésEconomie

NÎMES Orientation budgétaire 2021 et parole libre au Conseil municipal

Le Conseil municipal du 21 novembre 2020 (Photo Anthony Maurin)

Sujet économique fondamental, le Rapport d'Orientation budgétaire 2021 était à l'ordre du jour du Conseil municipal. En des temps troubles, la Ville avance, donne sa ligne directrice mais reste prudente.

Le Rapport d’Orientation Budgétaire est le plus complet possible selon les propos de Pascal Gourdel, l’adjoint aux finances de la Ville. « Nous continuerons maintien un niveau d’investissement important, si nous le pouvons nous en ferons de même en 2021. Nous voulons préserver notre capacité d’autofinancement de 226 euros par habitant. Nous poursuivrons la gestion de la dette en optimisant les dépenses. Nous avons répondu présents pour soutenir les Nîmois et nous serons présents aussi en 2021. Mais nous repoussons quelques projets tout en poursuivant les aménagements. Pour le Palais des Congrès, le temps des fouilles et des études arrive. Il y aura aussi la restauration des Jardins de la Fontaine qui va s’étirer sur une dizaine d’années, le projet du Conservatoire ne verra le jour qu’une fois le déménagement de l’Université mais il y aura des études faites dès 2021 tout comme le Parnasse qui doit être transformé en Arena et qui fera donc l’objet d’études dès l’année prochaine. Nous avancerons sur le projet du parc urbain Jacques Chirac, sur la mise en place de la forêt des enfants, sur les constructions à haute qualité environnementale, sur une flotte automobile plus propre et sur la création de pistes cyclables. Nous augmenterons aussi de vingt caméras par an de total de vidéosurveillance et nous accueillerons aussi le Tour de France. Nîmes doit être rayonnante après la tempête que nous traversons. »

S’adapter rapidement aux besoins ?

Dans l’opposition les forces se réveillent et pour Vincent Bouget pour Nîmes citoyenne à gauche, « L’ordre de vos priorités n’a pas été impacté, ou simplement à la marge, par la situation sanitaire, économique et sociale que nous vivons et dont nous allons souffrir pendant encore longtemps, des mois et même des années. Certes vous soulignez dans la première partie les impacts financiers et notamment l’incertitude qui oblige à la prudence, et de ce point de vue-là, nous sommes comme vous très attentifs au risque de désengagement financier de l’Etat. Mais ce rapport ne semble pas complètement tenir compte de la dégradation de la situation sociale. Et donc, vos grands projets sont toujours présentés comme des priorités absolues, alors qu’il faudrait les réinterroger. D’un point de vue économique, c’est encore le tourisme qui, selon vous, doit être le moteur du développement économique de la ville. Le Palais des Congrès en est l’illustration. Nous savons que c’est un de vos engagements de campagne. Nous savons qu’il manque un auditorium dans notre ville. Mais n’est-il pas urgent de temporiser, de reporter un peu, pour ne pas engager des sommes qui pourraient être utiles pour répondre aux urgences sociales ? Ne pourrait-on pas mettre à profit ce temps pour réétudier l’opportunité d’un tel équipement dans le monde post-covid, quand les entreprises sont en train de s’interroger leur façon de travailler ? De plus, nous vous signalons que l’étude d’opportunité, à laquelle vous faites référence dans le ROB, date de 10 ans… Plus généralement, peut-on encore tout miser sur le tourisme ? et plus globalement ne faut-il pas réinterroger cette notion d’attractivité, et changer de logique, car cela ne marche pas vraiment…   »

Accélérer la sécurité

De son côté et pour le Rassemblement national, Yoann Gilet, est entre les deux. « Vous faites un effort pour l’investissement et le plan pluriannuel que je demande depuis six ans ! La loi est respectée. Je ne partage pas ce qu’a dit monsieur Bouget, évidemment qu’il faut avoir une action sociale renforcée mais je pense qu’il faut investir pour être créateur d’emploi en injectant de l’argent dans l’économie concrète. Deux vœux, deux engagements très clairs qui n’y figurent pas. Pour le commerce de proximité il y a fort à faire car nos commerces vont tous mourir et je ne vois aucun plan complet pour 2021. La sécurité... Accélérons les budgets qui y sont alloués, allons plus loin et augmentons les moyens car il y a un besoin réel sur les caméras et le personnel. »

Tourisme encore et toujours ?

Pour le groupe des progressistes, Valérie Rouverand sait que « Ce débat est important car il vous lie aux déclarations de campagnes et à soutenir les Nîmois. Vous engagez votre parole sur un projet qui doit réunir toute la cité pour faire entendre la voix des Nîmois que nous représentons. Cette voie semble bonne et la situation devrait vous permettre d’être ambitieux et au service d’une ville que vous dites attractive et moderne. Arrive alors le Palais des Congrès… Vous choisissez de miser sur le tout tourisme alors qu’il est le secteur d’activité le plus impacté ! Est-ce prioritaire d’engager une telle somme pour un simple bel écrin vide de manifestation ? Il faut peut-être changer de cap. L’école doit être une priorité absolue. Le nouveau Conservatoire est indispensable car la culture doit être un vecteur pour tous au-delà du centre-ville. Enfin, les policiers municipaux doivent être plus nombreux et plus visibles. »

Le maire entouré des ses conseillers avec à gauche, le nouveau directeur de cabinet en la personne d'Antoine Roger qui participait à son premier Conseil et à droite, Christophe Madalle, le directeur général des services de la Ville (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité