A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 25 novembre

©PHOTOPQR/NICE MATIN ; AS Monaco - Nîmes 6 ème journée de Ligue 1 de football 2018/2019 au stade Louis II de Monaoc - vendredi 21 septembre 2018 à 20h45 - but de Nîmes (MaxPPP TagID: maxmatinnews426016.jpg) [Photo via MaxPPP]
Anthony Briançon avait marqué de la tête à Monaco lors de la saison 2018/2019 [Photo via MaxPPP]

Nîmes Olympique

Sans Briançon et Meling. Comme lors de la victoire la semaine dernière à Reims (1-0), Nîmes Olympique sera à nouveau privé d'Anthony Briançon et Birger Meling pour le déplacement à Monaco (dimanche à 15h) comptant pour la 12e journée de Ligue 1. Le capitaine nîmois, qui souffre du genou, doit rencontrer le docteur du club ce jeudi pour prendre une décision sur les soins à mener. Si on ne connaît pas avec exactitude la nature de la blessure du défenseur, selon nos informations il devrait éviter l'opération. Également touché au genou, le latéral norvégien doit observer un temps de cicatrisation plus long. En revanche, le reste de l'effectif est opérationnel pour dimanche dont Lucas Deaux, de retour de suspension.

USAM

Rémi Desbonnet est incertain pour la réception de Tremblay samedi (Photo Anthony Maurin)

Entorse pour Desbonnet. Outre la défaite 29-27 sur le terrain du Dinamo Bucarest (4e journée Ligue européenne de l'EHF), l'USAM est aussi revenue de Roumanie avec un joueur blessé. Il s'agit du gardien Rémi Desbonnet, auteur de 11 arrêts hier soir, qui souffre d'une entorse de la cheville. Le dernier rempart nîmois est incertain pour la réception de Tremblay ce samedi (18h) pour la 10e journée de Lidl Starligue. Son absence serait évidemment une mauvaise nouvelle pour Nîmes déjà amputé de plusieurs joueurs dont son meneur de jeu O'brian Nyateu.

"On n'a pas saisi notre chance". Une deuxième défaite encaissée cette saison en Coupe d'Europe frustrante pour les Nîmois, au vu de la physionomie de la seconde période et des visiteurs en tête à 13 minutes du terme (20-23, 47e). "On rentre de ce match avec beaucoup de regrets, un manque de rigueur et de précision dans les moments clésa commenté Franck Maurice, le coach usamiste. Nous avons une opportunité de +4 après le seul coup de sifflet de la partie en notre faveur. On n'a pas saisi notre chance. On peut regretter ce temps faible entre la 47e et la 54e minute de jeu. C’était le tournant et on l’a manqué. Maintenant notre chemin dans cette poule passe par un exploit à l’extérieur et le plein à domicile avec le goal average particulier contre Bucarest."

Un long périple. Si le voyage aller dimanche s'est effectué grâce à un vol direct de Paris à Bucarest, les Usamistes ont dû en revanche prendre leur mal en patience pour le retour. Ce mercredi a ressemblé à un long périple pour regagner le Gard. Dès 4h40 ce matin, la délégation française a quitté son hôtel pour monter dans un premier avion direction Francfort (Allemagne). Compte tenu de la situation sanitaire et d'une offre de vols en baisse, la Green team a dû prendre trois avions pour atteindre le Sud de la France. De Francfort à Paris puis de la capitale à Marseille où "Coucou", le chauffeur, ramènera tout ce beau monde jusqu'à Nîmes pour une arrivée prévue à 19h30. Les joueurs n'auront que ce jeudi matin de repos avant de participer à une séance vidéo ainsi qu'un entraînement l'après-midi. Rebelote le vendredi avant de retrouver samedi le championnat au Parnasse.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité