ActualitésEconomieSociété

NÎMES La clémentine de Corse débarque au Mas des agriculteurs

Les clémentines de Corse du mas des agriculteurs (photo Norman Jardin)
Depuis le vendredi 20 novembre, le petit agrume a fait son apparition dans les rayons du Mas des agriculteurs. C'est le fruit d'un partenariat entre les chambres d'agriculture du Gard et de l'Île de beauté.
Elles sont exposées à l'entrée du magasin, à côté des kiwis gardois. Les clémentines de Corses sont désormais vendues au Mas des agriculteurs. Cette arrivée est le résultat d'un partenariat entre les Chambres d'agriculture du Gard et de Corse. Cela offre une exposition de vente pour le fruit insulaire et ça enrichit l'offre de produits proposée par le mas des agriculteurs qui fait la promotion de circuit court et des produits locaux. L'agrume Corse ne vient pas faire de concurrence aux fruits gardois car notre département produit extrêmement peu de clémentines.
La clémentine de Corse bénéficie d'une IGP (indication géographique protégée) depuis 2007, un signe officiel de qualité européen qui certifie le lien entre le produit et son territoire à toutes les étapes (production, conditionnement et transport). "Je suis heureuse de ce partenariat gagnant-gagnant. Cette démarche vient conforter la collaboration entre nos deux chambres d'agriculture puisque le conseiller machinisme du Gard apporte déjà son appui aux producteurs corses", a déclaré Magali Saumade, la présidente de la Chambre d'agriculture du Gard. La clémentine corse est à la vente au Mas des agriculteurs jusqu'à la mi- janvier au prix de 3,99€ le kilo.

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES La clémentine de Corse débarque au Mas des agriculteurs”

  1. Le concept de base était de créer un espace de vente financé par la région et le departement, pour les agriculteurs de ces mêmes territoire, or à moins que le gouvernement ait encore remanié la carte des régions, la corse n’en fait pas parti…
    La Société commerciale prend encore des libertés avec le cahier des charges initial,
    On prétextera que le label « Bienvenue à la ferme » a mis des billes dans la société et qu’à ce titre tous les agriculteurs adhérents à ce label sont aussi sociétaires du Mas et ont donc la possibilité de vendre leur produits.

    Un agriculteur gardois ce sentant lésé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité