A la uneFaits Divers

NÎMES En cavale depuis plus d’un an, il est reconnu dans un cabinet médical par un gendarme en civil

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)

Le fugitif était aux aguets et c'est dans un endroit où il se croyait protégé qu'il a été reconnu malgré le masque qu'il portait.

L'évadé venait consulter un médecin et il attendait dans un cabinet proche de la polyclinique à Nîmes lorsque l'enquêteur qui l'avait confondu dans un gros dossier de stupéfiants s'est assis face à lui, ce lundi 30 novembre vers 13h30. Le fugitif n'a pas reconnu le militaire de la Section de recherches de Nîmes. Ce dernier était en civil et avait un masque sur le visage. Mais l'enquêteur a eu lieu le temps discrètement d'appeler la brigade anticriminalité de Nîmes pour procéder à l'interpellation du fugitif.

L'homme recherché était en fuite depuis octobre 2019 et sa condamnation devant le tribunal correctionnel de Nîmes à une peine de 6 ans de prison pour un trafic de drogue d'envergure. Un dossier de cocaïne et cannabis, avec des voitures de luxe et de belles villas. Une demeure avait d'ailleurs été saisie par la justice ainsi qu'une Porsche appartenant à un trafiquant. Mais avant que le tribunal n'annonce sa décision, un homme âgé d'une quarantaine d'années très connu des autorités, imaginant la sentence, a préféré prendre les jambes à son cou et quitter précipitamment le tribunal... Depuis plus de 13 mois, il était donc recherché dans le cadre d'un mandat d'arrêt délivré à son encontre par les autorités judiciaires. L'homme en fuite a été arrêté aujourd'hui et placé en garde à vue au service de l'exécution des peines de la Sûreté départementale de Nîmes.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité