Actualités

ENVIRONNEMENT Le Cyber clean challenge a permis d’éviter le rejet de 13 millions de grammes de CO2

(Photo d'illustration Pixabay)
(Photo d'illustration Pixabay)

On ne le sait pas toujours, mais Internet a une empreinte carbone. Alors en cette période de crise sanitaire due au coronavirus, la Semaine européenne de réduction des déchets proposait cette année de s’occuper de nos courriers électroniques.

Localement, l’association basée près de Bagnols/cèze K Net Partage relayait l’action et 1 318 044 mails ont été supprimés dans ce cadre. De quoi représenter, d’après K Net Partage qui part d’une moyenne de 10 grammes de CO2 par mail, « plus de 13 180 440 grammes de CO2 évités dans l’atmosphère. »

Un chiffre impressionnant, « mais c’est énorme et peu à la fois quand on constate tous ceux que l’on reçoit chaque jour en "indésirable" », commente le président de K Net Partage, Laurent Gautier. Notez qu’un Cyber clean-up mondial sera organisé en mars prochain, il sera porté par le World Clean-up Day.

Th.A

Publicité
Publicité
Publicité

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité