A la uneActualités

FAIT DU JOUR Festival flamenco : une 31e édition dans l’incertitude

Rafael Riqueni présentera son nouvel opus, Herencia, au théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes lors du Festival flamenco, le samedi 16 janvier (Photo : Paco Bech)

Sur le fond comme la forme, cette nouvelle édition du Festival flamenco proposée par le théâtre de Nîmes se révélera autrement si le contexte sanitaire et les décisions gouvernementales qui en découleront le permettent.

Ce lundi 7 décembre, François Noël a tenu sa traditionnelle conférence de presse pour présenter le programme de la 31e édition du Festival flamenco prévue du 8 au 16 janvier 2021. Un éclairage nécessaire malgré l'ombre de la covid-19 qui plane et menace le maintien de cet événement culturel majeur programmé en début d'année à Nîmes. Nécessaire, parce que le directeur du théâtre de Nîmes, et ce même s'il craint un rebond de l'épidémie après les fêtes de fin d'année, garde confiance en l'humain, en l'avenir.

"Nous ferons tout ce qu'il faudra pour le festival soit maintenu", a lâché François Noël opposé toutefois à ce qu'en cas de reconfinement soit diffusée une version sur les réseaux sociaux. "Nous y avons eu recours lors du premier confinement et j'en étais content. Mais cela ne se reproduira pas. Le spectacle vivant ce n'est pas cela. Aller au théâtre, ce n'est pas seulement voir une pièce, c'est partager." C'est donc plein d'espoir et d'envie de partager qu'il a révélé le nom des artistes à l'affiche du Festival flamenco 2021.

François Noël, directeur du théâtre de Nîmes, et Sophie Roulle, adjointe au maire de Nîmes déléguée à la Culture, lors de la conférence de presse de présentation. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Pour cet opus ce sera cinq propositions au lieu d'une vingtaine en temps normal. Dans ce contexte spécial, l'organisation a dû s'adapter. "Il faut savoir que dans un festival habituel, il y a entre 100 et 200 personnes, hors public, qui se côtoient dans les loges, les salles de répétition, au cours des conférences, etc. Une promiscuité qui n'est pas possible cette année", explique le directeur du théâtre de Nîmes.

En coulisses comme dans la salle, un dispositif de sécurité sanitaire sera donc mis en place pour protéger à la fois les équipes techniques, les artistes, ainsi que le public. "Ce qui espace les choses", reprend François Noël pour justifier le coup de ciseaux donné à la programmation. Mais finalement et comme le dit le proverbe, ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité. Et de ce côté-là, "la fine fleur de l'Arte Flamenco sera représentée."

Rocío Molina présentera Al Fondo Riela, une véritable création poétique, les vendredi 8 et samedi 9 janvier 2021 au théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes. (Photo : Simone Fratini)

Pour cette 31e édition, la musique flamenca primera sur la danse, fait inhabituel pour ce festival. "Là encore, c'est une question de contexte. Ce n'est pas la ligne directrice des dix prochaines années", lance l'organisateur. Les vendredi 8 et samedi 9 janvier 2021 à 19h, Rocio Molina ouvrira le bal avec sa création Al Fondo Riela sur la scène du théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes.

La chorégraphe incontournable de la scène actuelle flamenca poursuit son exploration artistique dans le projet Trilogia sobre la guitarra, dont le premier volet Inicio, exclusivement basé sur la guitare du maestro Rafael Riqueni, a été présenté en janvier 2020 à Nîmes. Pour cette seconde pièce, elle convie les guitares expertes d'Eduardo Trassierra et Yerai Cortes qui entament un dialogue puissant, incorporant les harmonies et rythmes du duo.

Même heure, même lieu, mais le mardi 12 janvier 2021, ce sera au tour du "cantaor" parmi les plus sollicités du paysage flamenco, Pedro El Granaino, de présenter son œuvre, Granaino Jondo, accompagné du guitariste Antonio de Patrocinio Hijo. Le Grenadin à la voix voilée de plaintes obscures et forgée par un rythme inné possède une capacité de transmission inimitable.

Il envoûte le public et son aura n'a de cesse de s'étendre dans les festivals du monde entier. Toujours au théâtre Bernadette-Lafont, le génie de la guitare flamenca, Rafael Riqueni, participera de nouveau au festival nîmois et jouera son dernier opus intitulé Herencia. Une œuvre complexe dont l'art raffiné et résolument moderne se situe à la croisée du flamenco et de la musique classique. Le rendez-vous est donné le samedi 16 janvier 2021 à 19h.

Le duo RomeroMartín sera sur la scène de Paloma, le vendredi 15 janvier 2021. (Photo : DR/)

Enfin, et en partenariat avec la Scène de musiques actuelles (Smac) de Nîmes métropole, le Festival flamenco recevra le duo RomeroMartin - composé d'Alvaro Romero et de Toni Martin - et Maria José Llergo pour une soirée dédiée au flamenco actuel. À découvrir sur la scène Paloma le vendredi 15 janvier 2021 à 19h. Comme au théâtre Bernadette-Lafont, la grande salle sera limitée à 60% de sa jauge de spectateurs.

Également partenaire du Festival flamenco, France Musique réitère sa présence à Nîmes pour la 31e édition avec l'émission Ocora couleurs du monde. Le public pourra (ré)écouter les concerts enregistrés à Nîmes les 16, 23 et 30 janvier 2021 entre 23h et minuit puis en podcast.

Stéphanie Marin

Informations pratiques : ouverture de la billetterie à partir de ce mardi 8 décembre. Tarifs de 13€ à 32€ (9€/11€ pour les - de 12 ans). Site : www.theatredenimes.com. Téléphone : 04 66 36 65 10.

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité