A la uneActualités

CORONAVIRUS La pandémie dans le Gard et la région en graphiques

(Capture d'écran Objectif Gard)

Depuis mars dernier, l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie communique régulièrement les chiffres de la pandémie dans le région et dans notre département.

Des chiffres qu’Objectif Gard a compilé afin de les mettre en perpective à l’aide de graphiques. Ces outils permettent de mieux savoir où nous en sommes de cette pandémie qui a, selon les derniers chiffres disponibles, causé la mort de 305 personnes en établissements de santé dans notre département.

Nous poursuivons l’actualisation du premier graphique que nous avons commencé à vous proposer durant le confinement. Ce graphique compile les données communiquées par l’ARS sur les hospitalisations en cours, le nombre de patients en réanimation et le nombre de décès. Il permet de mieux se rendre compte de l’impact de la pandémie dans notre région et notre département, notamment de la seconde vague qui nous frappe depuis cet automne.

Et cette semaine, ces indicateurs sont un peu moins encourageants que depuis la mi-novembre : même si globalement, le nombre d’hospitalisations dans notre département baisse par rapport à la semaine dernière, le dernier chiffre, qui date d’hier mardi, ne recule pas par rapport à celui de vendredi dernier. Notre département compte ainsi 10 personnes hospitalisées de moins qu’il y a une semaine, mais une de plus qu’il y a cinq jours (218 contre 217).

Du côté des réanimations en revanche, la baisse se poursuit. Notre département compte à ce mardi soir 20 personnes hospitalisées en réanimation, contre 25 il y a une semaine. Sur ce point, nous sommes revenus au niveau de début octobre. Enfin, le nombre de décès en établissements de santé continue sa progression, mais elle est moins forte que sur les dernières semaines. Sur les sept derniers jours, 12 personnes sont décédées du covid dans le Gard (nous déplorons 305 décès à ce mardi soir). À titre de comparaison, entre le 1er et le 8 décembre, 24 personnes avaient péri dans notre département.

À l’échelle régionale, la tendance semble être désormais non plus à la régression du nombre de nouveaux cas, mais à la stagnation. Ainsi, après une décrue rapide en novembre, depuis début décembre le nombre de cas détectés chaque semaine dans la région Occitanie stagne autour des 5 000, soit environ 700 nouveaux cas par semaine.

Enfin, le dernier indicateur, à savoir le nombre de tests pratiqués à l’échelle de la région et la part de ces tests qui s’avère positive, est encourageant. Car si le nombre de tests reste stable, à environ 100 000 par semaine, la part positive est en recul : sur les deux derniers points de passage, vendredi dernier et ce mardi, cette part est à 4,7 %, contre 9 % la semaine dernière. Pour mémoire, au plus fort de la seconde vague début novembre, ce chiffre frôlait les 20 %.

Ces graphiques permettent de le constater : en région, la tendance de l’épidémie est à la stagnation, et dans le département, elle reste globalement à la baisse. Néanmoins, les chiffres montrent également que le feu couve toujours, et l’OMS estime que le risque d’une troisième vague en Europe est « élevé » pour le début de l’année prochaine. Dans ce contexte, les fêtes de fin d’année vont être cruciales.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité