A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

ÉDITORIAL Jérôme Arpinon, le dernier résistant

Jérôme Arpinon  (Photo Corentin Corger)

Ce soir, Nîmes Olympique affronte l'OGC Nice. Trois jours après la défaite humiliante face à un mal classé, Lorient, ce match est l'occasion pour l'équipe de se racheter. Mettre une pièce dans la machine pour se relancer. Faire en sorte de montrer ses muscles, son envie, sa passion pour le maillot blanc et rouge. L'affaire ne sera pas si simple. D'abord, parce que de nombreux titulaires sont à l'infirmerie. Et jouer tous les trois jours avec autant de blessés absents, ce n'est pas simple. Encore plus quand il faut faire appel à des jeunes joueurs inexpérimentés. Ils vont bien entendu faire le maximum pour défendre les couleurs nîmoises mais faire son baptême en Ligue 1 en pleine tempête, rien d'évident et surtout pas un cadeau pour eux. Pour Jérôme Arpinon, la situation est donc périlleuse. Lâchés par quelques "supporteurs" sur les réseaux sociaux qui, frustrés de ne pas être au stade le samedi (enfin le dimanche, la plupart du temps), ont décidé de s'en prendre à lui. C'est la nouvelle tête de Turc à la mode. Un peu facile probablement. D'autant qu'il n'est responsable ni des moyens, ni du recrutement, ni de la communication du club. Tout au plus il a donné son avis... Il tente l'exploit avec ses moyens et ses troupes de se battre chaque week-end. Celui qui mange son pain noir ne doit penser qu'à une seule chose désormais : l'objectif ambitieux fixé par un président fantôme : sauver les meubles. Au moins d'ici la trêve. Après... Il aura tout le temps de rallumer les lumières et d'espérer le retour de la gagne dans l'antre des Costières à la rentrée. Avec un peu de chance et si les dieux de Nîmes sont avec lui, il devrait réussir l'exploit, comme chaque année, de reprendre du poil de la bête au virage de l'hiver. Loin d'être un clown donc, Jérôme Arpinon, l'un des derniers nîmois de ce club (rappelons-le), est peut-être le dernier résistant d'une époque pas si lointaine où travailler, jouer, représenter le Nîmes Olympique voulait encore dire quelque chose. N'est-ce pas finalement lui le plus lucide sur la situation ?

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité