Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Au cœur du chantier de l’escalier monumental Saint-Pierre

En tout 400 tonnes de pierres de taille vont être remplacées sur l'escalier Saint-Pierre de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
En tout 400 tonnes de pierres de taille vont être remplacées sur l'escalier Saint-Pierre de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est un des plus gros chantiers du moment dans le Gard rhodanien : l’escalier monumental Saint-Pierre de Pont-Saint-Esprit est en pleine rénovation.

Une visite de chantier était organisée ce vendredi matin par la mairie et les entreprises SELE et Jacquet, qui s’affairent actuellement sur le monument qui date du XIXe siècle et qui n’avait jamais fait l’objet d’une rénovation d’ampleur jusqu’ici. Or, l’escalier a dû être fermé en 2013 pour des raisons de sécurité.

« Il souffre d’une altération des pierres de taille qui le constituent, que ce soit sur la structure, les paliers et les emmarchements, pose l’architecte Mickaël Chaix, maître d’oeuvre du chantier. La pierre a subi les affres du temps, l’humidité et des accidents, notamment lors de la seconde guerre mondiale. » Il faut dire que les bombardements n’avaient pas épargné Pont-Saint-Esprit à l’époque.

La maire de Pont-Saint-Esprit Claire Lapeyronie et son adjoint au patrimoine Christian Jourdan (à G.), accompagnés des équipes du chantier, dont l'architecte Mickaël Chaix (casque rouge) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il fallait donc faire quelque chose. Alors un programme de travaux, divisé en trois phases de huit mois chacune, a été lancé à l’automne. La première phase est actuellement en cours. Il s’agit dans un premier temps de « repérer les ouvrages altérés, car toutes les pierres n’en sont pas au même niveau d’altération », note Mickaël Chaix. Les pierres en mauvais état, certaines sont fendues, d’autres sont carrément pourries par l’humidité, sont donc déposées pour être remplacées par d’autres pierres de taille. Et il y en a pas mal : sur l’ensemble des trois phases, ce sont pas moins de 200 mètres cubes de pierres qui vont être renouvelés, soit 400 tonnes.

Les pierres abîmées sont extraites et remplacées (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour les remplacer, il a fallu sélectionner des pierres qui correspondent à de nombreux critères, notamment esthétiques, mais pas que. Alors une pierre locale, venue de la Drôme, a été choisie pour reprendre les éléments de structure, afin de ne pas jurer avec la pierre calcaire d’origine, très proche d’aspect. Une autre pierre, raccord esthétiquement mais plus solide, a été choisie pour certains éléments plus sensibles de l’ouvrage, comme les garde-corps.

Les pierres sont déchargées par un système de treuils de de palans sur l’échafaudage ad hoc qui a été installé à l’automne. « Les pierres sont taillées en atelier, et les petites moulures sont finies sur place pour éviter de les casser et être bien raccord, c’est la même méthode qu’à l’époque de la construction », précise Jean-Bernard Rebours, chef de chantier pour l’entreprise Jacquet.

Certains éléments de l'escalier sont très dégradés (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un chantier d’importance, qui va durer deux ans si les trois phases s’enchaînent sans entrave, et coûter près de trois millions d’euros en tout, une somme subventionnée à hauteur de 80 % notamment car l’escalier est inscrit aux Monuments historiques, à laquelle contribuent également le Loto du patrimoine de la Mission Stéphane Bern, l’assureur Axa France ou encore le Crédit agricole du Languedoc au titre du mécénat.

Pour la maire de Pont-Saint-Esprit Claire Lapeyronie, « il y a un enjeu de sécurité, et dans un deuxième temps d’attractivité, c’est le belvédère sur notre atout majeur, le Rhône. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité