A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Des blessés de retour mais pas de recrue en vue

Image d'illustration

Retour sur les terrains de la Bastide pour le Nîmes Olympique après quelques jours de vacances. Une trève qui a permis aux joueurs de se ressourcer en famille pendant les fêtes et de mettre de côté les frustrations d’une fin d'année compliquée, achevée par une défaite à domicile contre Dijon (1-3).

De retour sur les terrains d'entraînement de la Bastide, les Crocos sont presque au complet pour la reprise. L'infirmerie, où l'on comptait jusqu'à onze joueurs (!) début décembre, s'est vidée et seuls Landre, Martinez et Deprès doivent encore patienter avant de rechausser leurs crampons.

Ce mercredi, Briançon, Meling et Cubas se sont entraînés à part sous les ordres d'Aurélien Boche, le préparateur physique en charge de la réathlétisation des blessés. Une séance principalement axée sur le travail physique, avec et sans ballon. Également de retour, Deaux, Benrahou, Valério ont quant à eux participé à certains exercices collectifs.

Une reprise en deux temps

Trêve hivernale raccourcie oblige, le staff technique a prévu deux phases de préparation avant la seconde partie du championnat. D’abord, un bloc de trois jours axés sur la technique et l’aérobie qui s'achèvera ce jeudi. Les joueurs travaillent beaucoup par ateliers, alternant courses à haute intensité et petits jeux avec ballon. "Il s'agit d'une approche dynamique afin d’insérer plus rapidement le retour des blessés", nous assure le Nîmes Olympique. L’ambiance est bonne, l’état d’esprit des joueurs est intact pour aborder la reprise du championnat. Nous sommes donc confiants pour la suite."

Raison pour laquelle le mercato d’hiver devrait être très calme. "Nos recrues, ce sont les blessés qui reviennent", nous a-t-on indiqué. Le club ne ferme toutefois pas complètement la porte aux arrivées et pourrait saisir une ou deux opportunités si elles se présentent, notamment pour renforcer sa défense.

D'ici là, les Crocos auront droit à un jour de repos vendredi pour récupérer après le premier bloc. De retour sur les terrains samedi, ils prépareront plus spécifiquement le déplacement crucial à Strasbourg qui se profile dès le 6 janvier. Le Nîmes Olympique, qui a pris la bonne habitude de redémarrer très fort ses secondes parties de saison, a bien besoin d'un nouveau début d'année prolifique.

Boris Boutet (avec Abdel Samari)

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité