A la unePolitique

SPECIAL FÊTES L’année vue par… Jean Denat, conseiller régional et maire de Vauvert

En 2026, Jean Denat rangera définitivement son écharpe tricolore (Photo : Stéphanie Marin / ObjectifGard)

Pendant les fêtes, Objectif Gard vous propose chaque jour à 8h30, un retour sur l'année 2020 et une projection sur 2021 avec une personnalité gardoise.

Jean Denat est candidat à sa propre sucession (Photo Romain Cura)

Comme chaque année, Objectif Gard demande aux personnalités du territoire de faire le bilan de l'année et de se projeter sur la prochaine. C'est au tour de Jean Denat, conseiller régional et maire de Vauvert, de se prêter au jeu des questions-réponses.

ObjectifGard : Quel est votre meilleur souvenir du confinement ?

L'appel d'une dame âgée, en pleurs, qui remerciait les employés municipaux d'être allés faire ses courses. C'était un moment émouvant car plein d'humanité. Je pense que ça a donné du sens à l'action municipale.

Quel événement annulé en 2020 attendez-vous en 2021 ?

La fête de Vauvert (prévue autour du week-end du 15 août, Ndlr). Ce n'est pas un simple temps de réjouissance,  c'est un moment de rencontre pour les familles. Certains expatriés prennent leurs congés à ce moment de l'année pour venir s'y retrouver. C'est un moment de la vie vauverdoise très important qui marque les six mois qui le suivent.

Quelle personnalité vous a marquée en 2020 ?

Joe Biden car il nous a débarrassé de Donald Trump et a prouvé que le populisme ne gagne pas partout. C'est le début de la reconquête démocratique.

Des prédictions pour 2021 ?

Je crois que ce sera une année de doutes dans l'attente du résultat du vaccin mais aussi des réponses qui seront apportées au niveau mondial à la crise économique et sociale. Je m'attends à une explosion de la pauvreté. Face à cela, nous devrons réagir. Nous voulons que le monde d'après la Covid ne soit pas le monde d'avant, l'humain doit revenir au centre. 2021 doit donner le signe d'une renaissance.

Comment "réagir" à l'échelle de la commune de Vauvert ? 

Nous ferons notre part en nous attaquant à ces problèmes là. Nous allons jeter les bases de ce nouveau mandat, car l'année 2020 a été marquée au fer rouge par la Covid. Nous avonq juste pu nous mettre en place. Il y a bien sûr des incertitudes quant au niveau des subventions et des dotations que nous allons percevoir des différentes instances.

Mais nous espérons nous engager dans la réalisation de nos jardins publics : le Jardin Molines sera inauguré et les travaux du Jardin Grégoire vont démarrer. Nous allons aussi débuter la plantation de 1 000 arbres sur ce mandat et lancer le plan vélo. Enfin, la rénovation énergétique de 300 logements au Bosquet 1 et 2 et au Languedoc interviendra dans l'année, tout comme la signature du permis de construire de 200 logements dans le quartier du nouvel Aure.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité