A la uneActualités

GARD Vaccination dans les Ehpad : comment cela va-t-il se dérouler ?

L'Ehpad bagnolais des 7 sources fait partie des quatre établissements gardois où la campagne de vaccination est lancée. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce samedi, l'Agence régionale de santé (ARS) a dévoilé les quatre Ehpad gardois où doit commencer la vaccination contre la covid-19. Il s'agit de l'Ehpad Les 7 sources de Bagnols-sur-Cèze, l'Ehpad Serre Cavalier à Nîmes, l'Ehpad du centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit et celui des Jardins de l'Escalette à Uzès. Quand est-ce que la campagne va commencer ? Comment cela va-t-il se dérouler ? Éléments de réponse.

À l'Ehpad des 7 sources, qui placé est sous l'autorité du centre hospitalier de Bagnols/Cèze, la vaccination débutera ce jeudi après-midi. Un établissement médico-social prioritaire puisque s'y était déclaré le premier foyer d'infection connu du Gard, lors de la première vague. "On est dans une grande fragilité", reconnaît Jean-Philippe Sajus, le directeur du centre hospitalier. D'autres contaminations de résidents sont survenues à l'automne. Au total, plus de 50% des résidents ont été touchés.

Toutes les personnes testées positives au virus dans les trois mois ne sont pas concernées par la vaccination. Le consentement des autres patients et de leur famille a été recueilli ces derniers jours aux 7 sources. Environ 35 sont d'accord pour se faire inoculer le vaccin. Comme pour toute vaccination, un délai de latence de 15 minutes sera respecté entre chaque injection pour surveiller une éventuelle réaction.

Un chariot de sécurité et de l'oxygène seront à disposition au cas où. Les professionnels médico-sociaux volontaires seront aussi vaccinés. Un centre de vaccination réservé aux professionnels de santé du Gard rhodanien pourrait aussi être ouvert à Bagnols/Cèze ce vendredi.

Photo DR Centre de Gérontologie Serre-Cavalier

À Nîmes, à l'Ehpad Serre-Cavalier, les premières vaccinations débuteront ce vendredi voire dès ce jeudi. Déjà plus de 60 résidents et leur famille ont donné leur consentement. En plus de cela, un centre de vaccination est ouvert depuis aujourd'hui au centre hospitalier universitaire pour les professionnels de l'établissement ainsi que pour les professionnels de santé libéraux de plus de 50 ans ou présentant des co-morbidités.

Dès le 18 janvier, la vaccination élargie à tous les Ehpad

À l'Ehpad du centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit, la vaccination débutera ce vendredi matin pour les résidents et pour les personnels. Là même où un cluster s'était fait jour en octobre mais avait rapidement été maîtrisé. À Uzès, à l'Ehpad des Jardins de l'Escalette, il faudra attendre le lundi 11 janvier pour les premières injections de doses. Épargné jusqu'à présent par le virus - contrairement à d'autres Ehpad dépendant du centre hospitalier uzétien -, cet établissement a été choisi car il est équipé d'une unité d'hébergement renforcée (UHR) avec des patients fragiles, atteints de troubles cognitifs lourds. 50 des 65 résidents ou leur famille ont donné leur consentement éclairé pour la vaccination contre le covid.

Au total, l'ARS Occitanie a choisi 57 sites pour le lancement de la vaccination dans les Ehpad. Mais dès le 18 janvier, cette dernière sera généralisée à tous les Ehpad français.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité