A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 13 janvier

Le Japonais Naomichi Ueda défendant devant Edinson Cavani lors de la Copa America 2019 [Photo via MaxPPP]

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos ! 

Nîmes Olympique

Ueda en approche ? Selon nos informations, Nîmes Olympique semblerait sur le point de recruter Naomichi Ueda. Le NO aurait jeté son dévolu sur ce défenseur central de 26 ans qui évolue depuis 2018 au Cercle Bruges, club que vient de rejoindre l'attaquant Kévin Denkey. Concernant le joueur nippon, s'il a été titulaire en début de saison, il n'a ensuite joué que deux matches et demi sur les 14 dernières journées dans une formation classée avant-dernière de Jupiler Pro League, la première division belge. Ueda compte néanmoins 13 sélections en équipe nationale du Japon. Outre en défense, les Crocos cherchent aussi un renfort en attaque et le profil de Marley Aké (20 ans), que l'Olympique de Marseille veut prêter, plaît beaucoup. Reste à savoir si cela va se concrétiser.

FFF : un Gardois candidat. D'abord prévue en décembre, l'élection du nouveau président de la Fédération française de football a été repoussée au samedi 13 mars 2021. Un Gardois vient de se porter candidat. Il s'agit de Michel Moulin, né à Alès, qui a fêté hier ses 60 ans. Actuellement président-délégué du Blois Foot 41, le Cévenol a porté de multiples casquettes dans le football : joueur amateur, entraîneur, directeur sportif puis dirigeant du Red Star, d’Istres ou encore du PSG. Il est aussi le créateur de ParuVendu, un journal de petites annonces, du média sportif Le 10 Sport et du studio Led. Michel Moulin a aussi été condamné à six mois de prison avec sursis dans l'affaire des matchs truqués du Nîmes Olympique en 2014. En attendant la probable déclaration de l'actuel président Noël Le Graët, seul Frédéric Thiriez a pour le moment officialisé sa candidature face au Gardois. La concurrence s'annonce rude pour Moulin qui risque de faire un four.

USAM

Ce matin, les joueurs nîmois ont rencontré des experts du sommeil (Photo USAM)

Ne rien négliger. Devenu partenaire de l'USAM Nîmes Gard, depuis le mois de septembre, Bastide Médical ne perd pas de temps pour mettre à profit ses compétences auprès de l'équipe nîmoise de handball. Ce matin, le docteur Jérôme Liotier, médecin du sommeil à la Polyclinique Grand Sud de Nîmes et le professeur Bertrand de la Giclais, spécialiste du sommeil des sportifs de haut niveau, qui gère notamment le tennisman Jo-Wilfried Tsonga, le club de l'AS Monaco ou encore le navigateur Kito De Pavant, ont rencontré les joueurs. Comme pour le Nîmes Olympique, dont Bastide Médical est le sponsor maillot, l'objectif est de définir individuellement chez chaque joueur et membre du staff, son cycle de sommeil ainsi que le type de dormeur auquel il correspond en enregistrant les données via des capteurs en passant une nuit à la clinique nîmoise. Cela permettra de définir le profil de chacun et de proposer des solutions adaptées pour une optimisation de la récupération et donc une augmentation de la performance. Un service qui devrait être mis en place courant janvier.

Hier, Elohim Prandi a rendu visite à ses anciens coéquipiers, de quoi immortaliser l'instant pour le président David Tebib (Photo Instagram)

Le retour de l'enfant prodige. Mardi, lors de la séance d'entraînement matinale, les Usamistes ont eu l'agréable surprise de recevoir la visite d'Elohim Prandi qui a porté le maillot vert de 2017 à 2020, avant de poursuivre sa carrière au PSG. L'arrière gauche de 22 ans aurait dû participer au Championnat du monde avec l'équipe de France mais il s'est blessé à l'épaule droite et a été remplacé par un Nîmois, Jean-Jacques Acquevillo. En convalescence, l'ancien artilleur du Parnasse en profite pour venir passer quelques jours à Nîmes chez son ami O'brian Nyateu. Un retour dans le gymnase où il a éclos qui a forcément ravi le président usamiste David Tebib. Ce dernier a immortalisé le moment et l'a partagé sur ses réseaux en mentionnant : "Négociation pour un retour au Parnasse infernal😉  Bon rétablissement Élo💪  Comme à la maison à Nîmes✌️." Un Mondial qui débute ce soir avec un match d'ouverture entre le pays hôte, l'Égypte de Mohammad Sanad et d'Ahmed Hesham, et le Chili. Coup d'envoi à 18h.

BOUILLARGUES HNM

C'est la reprise pour les Bouillarguaises (Photo Gilles Pelissier)

C’est la reprise. L’heure de retrouver la compétition est arrivée pour les joueuses de Bouillargues Handball Nîmes métropole. Après plus de deux mois d’arrêt à cause de la crise sanitaire, la D2 féminine va pouvoir reprendre ce week-end. La reprise du championnat est possible avec l’obtention dérogatoire du statut professionnel obtenu par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et des Sports, à la demande de la Fédération française de handball. Bouillargues qui n’a joué que deux matches, cette saison, se déplacera à Bègles samedi à 18h, pour le compte de la quatrième journée de D2. Pour Sylvain Maestrini, le président du BHNM, c’est un soulagement. « Les filles sont impatientes. Elles sont prêtes car elles ont continué à s’entraîner pendant la coupure. » Dans ce championnat, il reste 12 journées à disputer et pour qu’un match puisse se dérouler il faut que les joueuses présentent un test PCR négatif de moins de 72h. Dans le cas où deux joueuses d’une équipe serait testées positives, le match sera reporté. Pour les supporters, qui attendent ce moment depuis le 24 octobre, le match Bègles – Bouillargues sera diffusé sur les réseaux sociaux du BHNM.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité