Actualités

TERRE D’ARGENCE Panser les plaies avec une bonne dose de proximité

Denis Bouad, sénateur du Gard, et Juan Martinez, président de la CCBTA. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Lors de la visite, ce jeudi 28 janvier, du sénateur Denis Bouad à Bellegarde, le maire Juan Martinez, également président de la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence, a partagé ses inquiétudes sur le thème de la santé.

Un thème forcément lié à la pandémie, mais pas que, Juan Martinez, lui-même infirmier, le souligne avec insistance. "Il n'y a pas que le covid-19. Il y a le reste et ces personnes malades sur nos territoires à qui on annule ou reporte des rendez-vous." La santé est en souffrance, le président de la CCBTA est direct, inutile de prendre des chemins détournés. "Sur ce territoire, comme dans beaucoup d’autres, j’ai peur que la santé soit un domaine exclusivement réservé aux collectivités, aux maires et aux présidents d’intercommunalité." La problématique de la démographie médicale est pointée du doigt.

Juan Martinez en est certain, "avec cette pandémie, le national va se pencher un peu plus sur la santé, mais ça ne devra pas uniquement passer par le numerus clausus. Soit l’État donne des moyens et délocalise les décisions au plus près, dans les départements avec les élus locaux, soit il continue avec ce mastodonte sous peine de faire des déserts médicaux".

Par ce mastodonte, comprenez l'Agence régionale de santé. Mais en attendant, les collectivités sont "obligées de s'impliquer". Il y a ces municipalités qui se battent pour faire venir un médecin sur leur commune, c'est le cas notamment de Vallabrègues où les habitants ont dû patienter plus de trois ans avant de voir arriver le docteur Éric Tran. Et ces intercommunalités qui portent des projets de maisons médicale, la CCBTA en comptera deux, une à Bellegarde, la seconde à Beaucaire.

"Avoir une vision moins économique et plus sociale"

Ce discours qu'il fera remonter au national, le sénateur Bouad l'entend régulièrement lors de ses visites dans les communes gardoises. Et il le partage : "La santé, il ne faut pas oublier que c’est le rôle régalien de l'État. Depuis 25 ans, tous les gouvernements successifs ont baissé les crédits de la santé. Ils ont tous fait en sorte d’économiser quelque argent sur les dotations données aux établissements. Désormais, on doit avoir une vision moins économique et plus sociale."

L'ancien président du Département a salué l'engagement de la CCBTA quant à la construction des deux maisons médicales sur le territoire, "une opération - soutenue par le Département, Ndlr - qui répond à un besoin et un service de proximité".

Lors de la visite de la Maison médicale de Bellegarde le jeudi 28 janvier 2021. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

La notion de proximité a largement été évoquée dans les discours des deux hommes. Le maire de Bellegarde a ainsi abordé le projet d'installation d'une "Maison France service" dans le cadre d’un projet global de Pôle d’accueil et de services. Un dossier axé sur le maintien des services publics sur le territoire, par nécessité et conviction. Les démarches administratives dématérialisées, très peu pour Juan Martinez, qui sans nier leurs avantages, met un frein à l'usage compulsif du numérique. "Les gens ont besoin de se rencontrer, de se parler".

Enfin, le sénateur socialiste et le président de la CCBTA ont abordé le sujet du dispositif "Petites villes de demain" piloté par l'Agence nationale de la cohésion des territoires, pour lequel Bellegarde et Beaucaire ont été retenues. Le programme a pour objectif d'aider les communes de moins de 20 000 habitants et exerçant des fonctions de centralités, à réaliser un projet de revitalisation personnalisé. L'habitat et le commerce de proximité seront au coeur de ce dossier.

Stéphanie Marin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité