ActualitésSociété

AIMARGUES Vers la fin du carnaval ?

Le carnaval attirait chaque année plusieurs centaines de personnes. (Photo DR)

Organisé à Aimargues depuis cinq ans, le carnaval avait été annulé en 2020. À nouveau menacé cette année en raison de la situation sanitaire, la majorité municipale a récemment annoncé sa fin définitive. 

"Pendant des années, l'événement était organisé par les enseignants des écoles, rappelle le maire, Jean-Paul Franc. Les enfants faisaient le tour de la ville et l'événement rassemblait plus d'un millier de personnes. En raison du plan Vigipirate, cela n'est plus possible et des bénévoles ont voulu prendre le relai. Mais l'engouement n'était pas à la hauteur de l'investissement financier et humain de la Ville. Nous souhaitons prendre d'autres orientations."

De leur côté, les organisateurs ne comprennent pas ce choix. "Le carnaval attirait plusieurs centaines personnes dans nos rues. C'était un moment convivial où il faisait bon se retrouver, estime Patrick Bache. Bien sûr, nous étions prêts à attendre que l'épidémie recule avant de reprendre nos activités. Un report était envisageable, pas sa mort. D'autant que nous ne demandions pas grand chose, la Ville n'ayant jamais pu nous mettre à disposition des locaux depuis que organisons l'évènement." 

Mais pas grand chose c'est déjà trop pour Jean-Paul Franc. "Quand ce genre d'événement a lieu, je mets ma responsabilité en jeu, souligne-t-il. Le carnaval coûte à la commune 5 000€ par an, mobilise la police municipale et d'importants moyens logistiques. Il se déroule de surcroît juste après l'hommage à Fanfonne Guillierme. Globalement, la majorité estime que le carnaval coûte trop d'énergie pour deux heures de déambulation." 

Boris Boutet

Les organisateurs du carnaval ont lancé une pétition en ligne.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité