ActualitésSociété

VERS-PONT-DU-GARD Les parents inquiets d’une éventuelle fermeture de classe à la rentrée 2021

Inquiets de voir fermer une classe à l'école de Vers, les parents ont placardé des pancartes sur les grilles de l'établissement et ont aussi lancé une pétition (photo Audrey Thuault)

"Nos enfants ne sont pas des sardines", "Pas d'économies sur l'éducation de nos enfants"... Depuis la semaine dernière, sur les grilles de l'école de Vers-Pont-du-Gard des pancartes ont fleuri. Les parents d'élèves sont mobilisés après avoir appris qu'une classe pourrait être fermée à la rentrée de septembre 2021. 

C'est jeudi dernier, lors du conseil d'école que l'éventualité a été exposée. La raison ? "Ils ont calculé que les enfants devraient être en sous-effectif à la rentrée", rapporte Audrey Thuault, parente déléguée au conseil de l'école maternelle et maman d'un garçon en grande section. Pour l'instant, il n'a pas été précisé si la fermeture de classe interviendrait en maternelle ou en élémentaire.

Mais la Versoise craint déjà des classes surchargées et des soucis dans l'apprentissage : "On pourrait se retrouver à 30 élèves, c'est tout juste impossible." Avec plusieurs parents, elle a mis en ligne une pétition pour demander le maintien des huit classes du groupe scolaire. Près de 300 personnes l'ont déjà signée sans compter les exemplaires papiers.

Olivier Sauzet, le maire, partage l'inquiétude des parents. D'autant qu'il le rappelle : "On a une vieille école. Si on perd une classe, les élèves vont être encore plus regroupés et on aura encore plus de difficulté à appliquer le protocole sanitaire et les règles de distanciation physique." Les enfants de la petite section sont pour le moment placés dans des préfabriqués, le temps que la nouvelle école se construise. Mais ce ne sera pas avant la rentrée de septembre 2022.

750 élèves en moins dans le Gard à la rentrée prochaine

Cette diminution d'effectifs dans les classes, Olivier Sauzet la traduit par un creux démographique général sur la commune : "Notre station d'épuration n'était pas aux normes. On a donc eu un blocage de l'urbanisme pendant 4 ou 5 ans. On a en conséquence un retard démographique. Ça va repartir. Des lotissements se créent mais il faut le temps que les gens achètent, construisent, que tout se remette en ordre. C'est un épiphénomène."

Mais la baisse des effectifs dans les classes n'est pas propre à Vers-Pont-du-Gard. "Le département devrait perdre 750 élèves à la rentrée prochaine", atteste le directeur académique des services de l'Éducation nationale (DASEN), Philippe Maheu. Toutefois, il assure que la carte scolaire gardoise n'est pas encore arrêtée. La décision définitive devrait être établie autour du 22 mars.

Pour guider ses décisions, la direction académique s'appuie sur plusieurs priorités pour la rentrée, notamment le dédoublement des classes en zones d'éducation prioritaire grande section de maternelle, CP et CE1, ou encore le plafonnement dans toutes les écoles du département d'un effectif de 24 élèves maximum en classe de grande section, CP et CE1.

Une manifestation est prévue ce jeudi 11 février devant le groupe scolaire de Vers-Pont-du-Gard, à partir de 8h30. Quant au maire, il a demandé un rendez-vous avec le DASEN pour échanger. Une réunion doit se tenir ce vendredi, dernier jour d’école avant les vacances.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité