ActualitésSociété

GARD Les tests salivaires élargis au dépistage à grande échelle

La HAS est favorable à l'utilisation des tests salivaires sous certaines conditions  [Photo via MaxPPP]
Compte tenu des résultats de la recherche et de la position du groupe d’experts réuni le 4 février dernier, la Haute autorité de Santé (HAS) émet un avis favorable sur la prise en charge des tests salivaires dans deux nouvelles indications.

La Haute autorité de Santé est désormais favorable à la prise en charge des tests RT-PCR sur prélèvement salivaire dans les cas suivants :

  • en seconde intention chez les personnes contact pour qui un prélèvement nasopharyngé n’est pas envisageable.
  • en première intention dans le cadre de dépistages ciblés à large échelle en particulier s’ils sont répétés régulièrement : au sein d’écoles, d’universités, pour le personnel des établissements de santé, des EHPAD...

Comment réaliser un test RT-PCR salivaire ?

Il peut être réalisé de manière assistée ou en auto-prélèvement au laboratoire de biologie médicale, au domicile ou sur un site de dépistage. S’il est difficile pour le patient de cracher (par exemple pour les très jeunes enfants), la salive peut être prélevée sous la langue à l’aide d’une pipette. Le prélèvement doit être réalisé 30 minutes après la dernière prise de boisson, d’aliment, de cigarette/e-cigarette, d’un brossage des dents ou d’un rinçage bucco-dentaire. Et l’échantillon recueilli doit être conservé dans un flacon sec et stérile à température ambiante.

En cas d’auto-prélèvement, il est indispensable que le patient ait reçu une information claire sur les conditions de sa réalisation - et au besoin de sa conservation. Un matériel adapté doit être fourni sur le lieu de dépistage ou par le laboratoire de ville. L’échantillon de salive recueillie doit ensuite être analysé dans les 24h. Il n’est pas recommandé de faire un prétraitement, sauf si la salive est visqueuse ou si la notice du kit le précise explicitement.

Il existe une grande hétérogénéité entre les kits utilisés pour les différents tests RT-PCR salivaires. La HAS recommande que ne soient utilisés que ceux qui comportent au moins deux cibles moléculaires et ayant une sensibilité minimale de 80% sur le prélèvement salivaire. Le temps de rendu du résultat d'un test salivaire est le même que celui d’un test nasopharyngé.

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité