A la uneActualitésSports Gard

USAM Un nul pas si nul : les Nîmois deuxièmes !

Mission accomplie pour Sanad et les Nîmois (photo USAM)

Après un départ explosif à Kristianstad, les Nîmois se sont fait peur en fin de match mais ils arrachent un match nul 30-30 qui les classe deuxième de la poule B de la ligue européenne derrière les Allemands de Berlin. Mission accomplie pour la Green team qui recevra au Parnasse pour son match retour des huitièmes de finale.

La victoire des Allemands de Berlin 29-19 face aux Portugais du Sporting, un peu plus tôt dans l’après-midi, avait clarifié la situation dans ce groupe B. La première place dévolue aux Berlinois, les Nîmois savaient qu’il ne fallait pas perdre pour décrocher la deuxième place de la poule. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’USAM n’a pas raté son départ. Le début du match était tonitruant côté gardois avec six buts réussis en moins de six minutes et surtout un seul d’encaissé (1-6, 6e).

Assommé, Kristianstad subissait la tornade nîmoise. Cela obligeait le coach suédois à prendre un temp mort prématurément (7e). L’intervention du technicien remettait les Scandinaves sur les bons rails. Sans trop tarder, Nîmes subissait à son tour la réaction d’orgueil des joueurs locaux. L’équilibre initial était rétabli (8-8, 20e) et tout était à refaire pour la Green team. Les joueurs de Franck Maurice remettaient un coup de collier pour rentrer à la pause avec maigre bénéfice de deux unités (13-15, à la mi-temps).

Frayeurs en fin de match

L’avance était bien trop faible pour s’y reposer. Et cette fois Kristianstad ne reproduisait pas la même erreur que lors de l’entame de la rencontre. Il n’y avait plus de largesse défensive à attendre des Suédois. Le deux équipes se livraient un beau duel et la rencontre ne voulait pas choisir son vainqueur. Scandinaves et Gardois étaient encore à égalité à cinq minutes du terme (26-26, 55e).

Gallego (2 fois) et Acquevillo donnaient trois buts d’avance non négligeables (27-30, 56e). Ce n’était toutefois pas assez pour terrasser des valeureux Suédois, mais suffisant pour ramener un match nul 30-30. Nîmes termine deuxième de sa poule derrière Berlin et l’USAM jouera son huitième de finale retour au Parnasse.

Norman Jardin

10e journée de la phase de poule de la ligue européenne. Kristianstad (Suède) – USAM  30-30 (mi-temps : 13-15)

Kristianstad : Christensen, (3 arrêts), Banke (4 arrêts) : Nyfjäll (6), J. Nilsson (4), Henningsson (4), Ocvirk, (2), Olsson (4), Einarsson (1), Frends-Öfors (1), Ehn (2), Jurmala (1), A. Nilsson (2), Larsson (3), Bengtsson, Bozic et Petersen.

Nîmes : Gouaze, Desbonnet (12 arrêts) : Acquevillo (8), Sanad (5), Rebichon (4), Tobie (1), Salou (2), Tesio (1), Nieto (1), Minel (1) Gallego (4) Vincent, Dupuy, Guigou (1), Kavticnik et Hesham.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité