A la uneActualités

LES ANGLES Covid-19 : 360 personnes vaccinées ce week-end au centre intercommunal

 

La sous-préfète était en visite au centre de vaccination intercommunal du SIDSCAVAR ce dimanche matin, accompagnée par Françoise Dardaillon, directrice adjointe de la délégation départementale de l'ARS. Les maires du secteur étaient également présents. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce week-end du 6 et 7 mars, un coup d'accélérateur a été donné à la campagne de vaccination gardoise. Ce sont 3 500 doses d'AstraZeneca ont été inoculées aux Gardois, dont 360 rien que pour le centre de vaccination intercommunal du SIDSCAVAR sis au Forum des Angles. Iulia Suc, sous-préfète et directrice de cabinet de la préfecture du Gard, s'est rendue sur place ce dimanche matin, en compagnie des maires du SIDSCAVAR et du président, Farès Orcet.

Ce week-end, cinq centres de vaccination du Gard ont ouvert exceptionnellement leurs portes : CHU de Nîmes, la salle des Costières à Nîmes, Le Vigan, Uzès et le centre intercommunal du SIDSCAVAR aux Angles. À cela s'ajoutent l'ouverture de trois maisons de santé pluriprofessionnelles, pour booster la protection vaccinale, grâce à l'arrivée de nouvelles doses AstraZeneca. Pour rappel, ces créneaux étaient réservés aux personnes de plus de 75 ans et celles âgées de 50 à 74 ans souffrant de comorbidités.

Aux Angles, la priorité était laissée aux personnes n'ayant pu s'inscrire sur Doctolib pour le mois de mars et placées en liste d'attente. C'est le cas de Christiane, une Rochefortaise de 71 ans souffrant de plusieurs comorbidités : "Autant pour mon mari, on a essayé pendant deux mois d'avoir un rendez-vous avant d'en obtenir un cette semaine. Moi je ne pensais pas être prioritaire, j'étais en liste d'attente mais on m'a rappelé", se réjouit-elle.

"On a la capacité de répondre à la demande si on obtient des doses supplémentaires"

Tout le week-end, cinq agents administratifs, trois infirmières et deux médecins (dont le référent du centre, Dr. Saladin) se sont relayés pour assurer le bon déroulement du centre. "On a la capacité de répondre à la demande si on obtient des doses supplémentaires", glisse de façon un peu perlocutoire, Farès Orcet. Rien que la semaine prochaine, deux matinées supplémentaires sont prévues pour les primo-vaccinés. Le maire des Angles, Jean-Louis Banino, a salué "l'organisation remarquable du SIDSCAVAR", à la hauteur à cette ouverture un peu de dernière minute.

En effet, depuis le déploiement sur le marché du vaccin AstraZeneca, le Gard a reçu 6 000 doses, destinées prioritairement aux personnels de santé. Sauf que beaucoup d'entre eux boudent la piqûre, ce qui leur a valu un petit courrier du ministre de la Santé, Olivier Véran. Du coup, il a été décidé d'ouvrir les doses "non attribuées" à la population générale sur critères d'âge et de santé, après le feu vert de la Haute autorité de santé.

Françoise Dardaillon, directrice adjointe de Claude Rols à la délégation départementale de l'Agence régionale de santé, également présente ce matin, rappelle que la vaccination a rencontré une forte adhésion auprès des résidents en établissement : plus de 80% pour la vaccination. Mais le chiffre n'est pas aussi élevé quand on regarde l'engouement du personnel soignant : environ 40% sont pour l'inoculation. "On va pencher plutôt pour la communication pour essayer d'assurer une meilleure incitation des personnels. Les responsabiliser, c'est aussi protéger les personnes les plus fragiles qu'ils ont à leur charge", poursuit cette dernière.

Le Gard a le plus fort taux d'incidence d'Occitanie

D'autant que le Gard reste le département le plus touché par le virus dans la région Occitanie. Le taux d'incidence dans le département s'élève à 226 pour 100 000 habitants, avec 30 points de plus en trois jours. "Sans prédire l'avenir, on se rapproche d'un des seuils d'alerte qui est de 250", avance Iulia Suc. S'y ajoute la "très forte vigilance" liée à un taux de plus de 60% de suspicion de variant anglais dans le Gard.

Le centre intercommunal du SIDSCAVAR, situé au Forum des Angles, a ouvert ses portes tout ce week-end. (Marie Meunier / Objectif Gard)

L'accélération de la campagne vaccinale est plus que jamais nécessaire. Les conditions de conservation des nouveaux vaccins devraient y contribuer. À échelle du Gard, de nouveaux centres de vaccination (éphémères ou durables) devraient ouvrir leurs portes prochainement, et les centres déjà établis pourraient monter en puissance.

Contraint au nombre de doses disponibles, le centre de vaccination intercommunal du SIDSCAVAR a procédé à  1 204 premières injections (dont 1 016 ont plus de 75 ans) et 322 rappels de vaccin depuis son ouverture le 25 janvier. Rien que du 1er au 6 mars, 336 personnes ont reçu leur première piqûre et 144 à la deuxième. À noter que 90% des vaccinés habitent dans le territoire du SIDSCAVAR (Villeneuve-lez-Avignon, Les Angles, Pujaut, Saze, Rochefort-du-Gard et Sauveterre).

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité