A la uneFaits Divers

GARD Retrouvé dans le canal, « le bébé est mort de noyade », selon le procureur

"Il n'y a pas de traces de violence. Le bébé est mort de noyade", affirme ce mardi le procureur de la république de Nîmes ,Éric Maurel, en charge d'un dossier aussi horrible qu'énigmatique.

Vendredi dernier, un bébé âgé de 5 mois a été retrouvé attaché à son siège auto en train de flotter dans un canal sur la commune de Gallargues. Un enfant qui était recherché depuis la veille jeudi. Le père et l'enfant avaient disparu alors que le papa devait emmener le nourrisson à sa nounou. Rapidement les enquêteurs de la gendarmerie ont déployé de gros moyens considérant cette double disparition comme inquiétante.

Un père de famille et un mari décrit comme Monsieur Tout-le-monde "aimant avec son enfant, et qui s'en occupait. Ce monsieur n'était pas un délinquant. Il n'était pas connu de la justice. Il n'était pas violent et le couple s'entendait bien. On est dans l'incompréhension totale, soulignait vendredi après-midi lors d'un point avec la presse le procureur de la république de Nîmes. Ses proches, ses amis, son patron disent de lui qu'il était sympathique et qu'il n'avait pas de problème."

Le père, âgé de 41 ans, a quitté l'appartement familial sans son portable mais grâce à sa carte bancaire, les gendarmes de la compagnie de Vauvert sont parvenus à le repérer dans le secteur d'Auxerre... Il a été retrouvé pendu dans une chambre d'hôtel. Depuis le mystère plane sur les raisons d'un tel acte, d'autant que les proches sont unanimes pour décrire un homme sans souci particulier. L'enquête se poursuit pour essayer de comprendre les circonstances de ce terrible drame. Les résultats de l'autopsie du père, qui est réalisée dans le département de l'Yonne, ne sont pas connus pour l'instant.

 

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité