Actualités

SAINT-ÉTIENNE-DES-SORTS Depuis lundi, l’eau n’est plus potable dans la commune


Depuis lundi, une distribution de bouteilles d’eau est en cours pour les 580 habitants de Saint-Etienne-des-Sorts. L’Agence régionale de santé a informé que l’eau était désormais considérée comme impropre à la consommation et a saisi la Préfecture qui a envoyé un arrêté limitant son usage dans la commune.
Cette annonce fait suite aux analyses montrant des taux de manganèse trop élevés au château d’eau. « Le problème ne date pas d’aujourd’hui. Mais je pense que là, on est arrivé au bout. L’ARS nous avait déjà mis en garde mais rien n’a été fait par l’Agglo, c’est pour ça qu’ils ont préféré suspendre la consommation d’eau », contextualise la maire, Patricia Garnero.
L'ancien maire de la commune, Didier Bonneaud tient à préciser qu'il avait fait "tout ce qui était en son pouvoir pour régler le problème" : "On voulait se raccorder à Vénéjan qui était en structure syndicale mais c'était impossible.  [...] Et plus on chlore, plus le manganèse se révèle. Au gré des poches, on pouvait avoir des pics. La seule solution, c'était de se raccorder à Vénéjan. J'avais fait une demande au préfet et au moment où on pouvait être intégré, on nous a dit que ce serait porté par l'Agglo."
Depuis le 1er janvier 2020, c’est effectivement l’Agglomération du Gard rhodanien qui a récupéré la compétence « Eau ». « On acte, on va prendre les mesures nécessaires pour assurer de l’eau potable à la population. Les habitants peuvent continuer à faire la vaisselle, à se laver avec l’eau du robinet », explique-t-on au cabinet du président de l’Agglomération. En revanche, les administrés ne doivent plus boire l’eau de ville ni cuisiner avec.

Des pics de manganèse pouvant monter à 200 mg/L d'eau

La présence de manganèse dans l’eau peut créer une forte turbidité et la rendre foncée. Au cabinet, on tient à rassurer : « L’eau n’est pas plus impropre qu’avant. Depuis 2016, le bilan fait apparaître des taux fluctuants de manganèse. Les taux ne doivent pas dépasser 50 mg/L avec une tolérance à 60 mg/L. Depuis 2016, le niveau à Saint-Étienne-des-Sorts fluctue entre 40 à 200 mg/ L en pics. » Et d’ajouter : « C’est très occasionnel, tant que ce n’est pas un taux récurrent, ce n’est pas gravissime pour la santé ».
Pour l’instant, difficile de dire ce qui fait monter ce taux de manganèse en flèche. Les services techniques de l’Agglo supposent, sans certitude, que cela pourrait venir du déclenchement des pompes qui crée de fortes pressions et font se détacher le manganèse des rochers. Une étude va être lancée pour identifier la cause du problème, d’autant que les communes voisines telles que Vénéjan ne sont pas concernées. Une opération de démanganisation devrait être menée, mais c’est approximativement 200 000 € de dépense imprévue qui s’ajoutent à la feuille de route de l’Agglo. Mettre en place un système qui fait démarrer les pompes progressivement pour éviter de trop fortes pressions est aussi en réflexion, s’il s’avère que c’est la raison du souci.
En attendant l’Agglomération fournit tous les jours cinq palettes d’eau en bouteilles qui sont ensuite données par la municipalité aux habitants. La distribution est en place en mairie à la salle du conseil municipal du lundi au vendredi, de 8h30 à midi et de 13h30 à 19h.

Marie Meunier

Plus d’infos à la mairie au 04 66 79 26 06 ou par mail à contact@saintetiennedessorts.fr

Publicité
Publicité
Publicité

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité