A la uneActualitésVidéo

VIDÉO Maître Carmelo Vialette défendait ce matin un homme soupçonné d'être un big boss de la mafia italienne


La justice gardoise ne devait répondre qu'à une seule question. Acceptait-elle de remettre un homme, âgé d'une soixantaine d'années, aux autorités italiennes dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen délivré le 8 février 2021 par la Justice de Naples? Le mis en cause arrive encadré par les surveillants pénitentiaires spécialisés et armés jusqu'aux dents. L'homme recherché affirme qu'il s'agit bien de lui qui est visé par les recherches, ce qui ne veut pas dire qu'il avoue une éventuelle participation à une série d'extorsions aux préjudices de plusieurs entreprises de travaux publics du côté de Naples. Des faits qui se seraient déroulés entre juillet 2016 et juin 2017.
"On le présente comme le big boss de la mafia, de la Camorra, cela me semble plutôt très curieux pour un homme qui roule des pizzas toute la journée dans un restaurant d'Avignon. Il travaille en France depuis cinq ans, il est déclaré et il n'a jamais eu de souci avec la justice française", souligne ce mercredi matin devant la Chambre de l'instruction de Nîmes son avocat, le pénaliste Carmelo Vialette.
Son client accepte d'être remis aux Italiens dans le cadre de ce dossier d'extorsions de fond selon une méthode mafieuse, mais il souhaite voir son épouse avant de partir. Le président Christophe Teissier lui répond qu'il doit faire cette demande à l'avocat général. La cour d'appel de Nîmes a accédé à la demande des italiens, d'ici quelques jours il sera remis aux policiers transalpins.
En vidéo, réaction de l'avocat : 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité