Actualités

PAYS D’UZÈS La Communauté de communes participe au « Cyber World Cleanup day »

La directrice de l'aaménagement et du développement durable à la CCPU Claire Huber, le président de la CCPU Fabrice Verdier et l'élu en charge du Plan climat Dominique Ekel (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

On ne le sait pas toujours, mais nos e-mails polluent en surchargeant des serveurs informatiques.

C’est tout le sens du « Cyber World Cleanup Day », une action mondiale qui se tient la semaine prochaine et qui vise à nous faire nettoyer nos boîtes mails, polluées par des monceaux de courriers électroniques non lus et/ou inutiles. Relayée en local par l’association bagnolaise K Net partage, l’action voit pour la première fois un partenaire de choix participer en local avec la Communauté de communes du Pays d’Uzès (CCPU).

« Chaque fois qu’on supprime un mégaoctet de données, on économise 19 grammes de CO2 », explique le président de la CCPU Fabrice Verdier, qui y voit « un action symbolique mais très concrète qui peut avoir un impact. » L’opération via durer du 15 au 20 mars, et la CCPU compte y faire participer ses agents, mais pas seulement : « nous allons associer les communes, et nous aimerions aussi que les associations et les citoyens à participer », ajoute le président. Pour ce faire, il est préférable de s’inscrire à l’événement monté par la CCPU pour pouvoir à la fin de l’opération quantifier la masse de CO2 économisée.

Pour la CCPU, cette action marque aussi le coup d’envoi du Plan climat air énergie territorial. « Le plan démarre, nous en sommes à la phase diagnostic », explique l’élu communautaire en charge du dossier Dominique Ekel. L’idée, après cette première phase, est d’avoir « une feuille de route pour faire des économies d’énergie dans les bâtiments publics, mais aussi chez les particuliers en nous inscrivant dans la démarche Rénov’Occitanie, avec un guichet unique pour que chacun sache à quoi il a le droit », poursuit-il.

Le plan climat va aussi s’intéresser au transport et aux mobilités en général, notamment aux mobilités douces comme le vélo, « et pas que pour promener ! », ajoute Dominique Ekel. L’idée est aussi de sensibiliser les touristes à la préservation de la ressource en eau et à la question des déchets.

Ce plan, la CCPU veut « le co-construire avec les acteurs du territoire au fil des années », précise Claire Huber, directrice de l’aménagement et du développement durable à la CCPU. Mais sans attendre, des actions comme la participation au Cyber World Cleanup Day sont au programme. « C’est la première action et ce n’est clairement pas la dernière, l’objectif est d’avoir une action coup de poing une fois par mois, en partenariat avec les communes », ajoute-t-elle. Quant au nettoyage des boîtes mail, l’intercommunalité le verrait bien se pérenniser « tous les trois mois. »

Plus globalement, la CCPU « essaie d’agir sur tous les leviers, revendique Fabrice Verdier. Le Parc naturel régional, on le fait déjà, on a la même ambition d’agir pour l’environnement. »

Pour s’inscrire au Cyber World Cleanup Day, c’est ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité