ActualitésPolitique

VAUVERT Des nouvelles de l’ancien maire Gérard Gayaud, aujourd’hui élu à Rauret

L'ancien maire de Vauvert, Gérard Gayaud, aux côtés de Joëlle Cachia Moreno. (Photo DR)

Élu maire de Vauvert en 2002, Gérard Gayaud a perdu son siège en 2014 au profit de Jean Denat. Mais depuis 2020, l'ancien Camarguais aujourd'hui âgé de 69 ans occupe à nouveau le poste de maire... à Rauret, une petite commune située à quelques kilomètres du Puy-en-Velay.
Depuis bientôt sept ans il a quitté le Gard, mais n'a pas perdu son accent chantant. "On me le dit souvent, rigole Gérard Gayaud. 2014 a été une année importante pour moi. J'ai perdu la mairie de Vauvert et j'ai pris ma retraite professionnelle. Avec mon épouse, on a décidé de changer de vie." C'est dans l'un des six hameaux de la commune de Rauret, située en Haute-Loire et comptant 198 habitants au total, que le couple a posé ses valises.
"Nous avions besoin de voir autre chose, explique-t-il. Tous les deux, nous avons toujours aimé nous investir dans la vie associative. C'est ce que nous avons fait à Rauret ce qui a permis de nous intégrer."  Et à l'orée des élections municipales, le maire sortant du village annonce ne pas vouloir repartir. "Aucun de ses conseillers ne voulaient prendre la suite alors on m'a sollicité, raconte Gérard Gayaud. Et comme j'ai toujours aimé ça, j'ai accepté."

"À Vauvert il y a les taureaux, à Rauret les vaches !"

"C'est tout à fait différent de ce que j'ai pu connaître à Vauvert. La vie est beaucoup plus calme,  poursuit-il. Je gère un budget de 200 000 €, une goutte d'eau par rapport à ce que j'ai pu connaître. Les enjeux ici, c'est surtout l'entretien des chemins et du patrimoine. Je suis également vice-président de la communauté de communes qui regroupe une vingtaine de villages pour un total de 5 000 habitants." 
Pour autant, Gérard Gayaud garde toujours un œil sur son département d'origine. "Je suis l'actualité  tous les jours sur Objectif Gard, souligne-t-il. On ne peut pas tourner la page comme ça. Je regrette que la Droite républicaine ait perdu pied à Vauvert. Elle a été remplacée par le Rassemblement national. Je sais qu'il est difficile de gérer une commune pauvre comme Vauvert. Chacun le fait avec son tempérament et ses valeurs." De là à l'imaginer œuvrer en faveur d'un jumelage entre les deux communes de son cœur, il n'y a qu'un pas. "À Vauvert, il y a les taureaux, à Rauret on a les vaches !", plaisante-t-il.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité