ActualitésSociété

NÎMES Des écoliers sensibilisés à l’architecture

Archi Pitchoun à l'école (Photo : Dominique Marck/ ville de Nîmes).

C'est logique, nous sommes à Nîmes et ici, on aime l'architecture donc on s'informe rapidement à son sujet. Des élèves de CM2 ont pu satisfaire leur curiosité grâce à un programme des plus intéressants.
Archi Pitchoun est un dispositif de sensibilisation à l'architecture proposé aux élèves nîmois par la ville de Nîmes. Il est le fruit d'un partenariat entre la Maison de l’architecture Occitanie et Méditerranée (MAOM), le service Valorisation et diffusion des patrimoines et la Maison de projets Pissevin-Valdegour. L'objectif est d'amener les élèves à s'interroger sur la conception architecturale d'un bâtiment, qui est déterminée par des besoins fonctionnels mais aussi par l'Histoire et l'histoire de l'art, en partant de leur univers quotidien : l'école.

Écoles modernes, écoles "IIIe République"

Associant en binôme une classe d’une école type "Jules-Ferry" du centre-ville et d’une école plus contemporaine des quartiers prioritaires, une architecte, mise à disposition par la MAOM, intervient lors d'ateliers. Les élèves participants abordent l’évolution historique de l’architecture scolaire en comparant des sites différents, situés dans des quartiers différents, construits à des époques différentes, avec des matériaux différents… mais élaborés dans le même but : favoriser l’éducation et l’apprentissage des enfants dans de bonnes conditions et valoriser, à travers l’architecture, les valeurs de l’École de la République. L'occasion de découvrir les différences de style mais aussi de confort entre écoles modernes des nouveaux quartiers et écoles à l'ancienne du centre-ville.

Exposition à la Chapelle des Jésuites

La nouvelle session, qui se déroule jusqu'au 28 mars, associe une classe de CM2 de l’école du Mont Duplan à une classe de CM1/CM2 de l’école Lakanal, située à Pissevin. Mais les écoles primaires Talabot et Paul-Marcelin, l'école Berlioz et le pôle éducatif Jean-d’Ormesson (Mas de Teste) y ont eu aussi droit. Visite de la Maison carrée et de Carré d’art, ateliers participatifs sur l’architecture à travers le monde et à travers les âges, travail sur les formes et les matériaux, première approche de la trame urbaine, réflexion sur les usages de l’école idéale en accord avec son environnement et la nature, conception  de maquettes sont au programme. Les petits Nîmois rencontrent au passage plusieurs élus de la municipalité.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité