ActualitésCulture

UZÈS La librairie de la place aux Herbes ouvre ses portes

Caroline Perez (au centre) tient la toute nouvelle librairie de la place aux Herbes avec Clara et Thomas. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Caroline Perez (au centre) tient la toute nouvelle librairie de la place aux Herbes avec Clara et Thomas. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce jeudi, les clients étaient au rendez-vous pour le premier jour d’ouverture pour la librairie de la place aux Herbes. Un départ de bon augure pour cette nouvelle aventure.

Pendant trente ans, la librairie avait été tenue par Yves et Monèle Mandagot qu’il l’avait appelée "Le Parefeuille". Le couple a décidé de partir à la retraite et de vendre son commerce. Vincent Barbare, à la tête d’une maison d’édition et venant souvent dans les environs en vacances dans sa résidence secondaire, entend parler de ce départ.

L’idée de reprendre la librairie fleurit dans son esprit. Il en parle à son ami, Jean-François Camilleri, qui est séduit par l’idée. Lui-même en discute avec son ami, Éric de Kermel, qui – coïncidence ? – est l’auteur du livre "La libraire de la place aux Herbes". D’où le nouveau nom de la librairie.

Au final, ils sont sept repreneurs à se lancer dans ce nouveau projet. La 7e ? C’est Caroline Perez, qui était à la tête jusqu’alors de la librairie Soie à Uzès. Elle tient la boutique avec deux autres libraires, Thomas et Clara.

Une ouverture attendue après deux mois et demi de travaux

Caroline Perez troque ainsi son local de 60 m² boulevard Victor-Hugo pour une librairie toute neuve de 130 m². On dit toute neuve car pendant deux mois et demi, des travaux ont été menés : « On a tout repris la plomberie, les peintures, l’aménagement, la menuiseries… On a fait fabriquer des meubles sur mesure pour s’adapter aux voûtes sublimes mais un peu contraignantes », explique Caroline Perez.

Pour ce premier jour d'ouverture, 16 000 volumes étaient à la vente sur les étagères. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour ce premier jour d’ouverture, 16 000 volumes trônaient sur les étagères. « On est une librairie généraliste : on a du classique, un rayon jeunesse, BD, Beaux-Arts, sciences humaines, littérature… L’important dans notre identité, c’est l’ouverture, la surprise et la curiosité », poursuit-elle.

Au-delà des rayons, les têtes pensantes de la librairie ont déjà de nombreux projets en tête. Premier rendez-vous ces vendredi 26 et samedi 27 mars où l’auteur et repreneur, Eric de Kermel, dédicacera son dernier livre "Les jardins de Zagarand" toute la journée. La librairie de la place aux Herbes souhaite organiser des dédicaces les samedis matin lorsque le contexte sanitaire sera plus clément.

Retour du festival de la BD en septembre et peut-être un festival de la jeunesse en 2022

Des rencontres devraient se tenir aussi une à deux fois par mois dans l’amphithéâtre au sous-sol, lorsque celui-ci sera rénové. Une fois par mois, des gros événements sont prévus à l’Ombrière et le samedi matin, l’auteure Lucie Land fera des ateliers pour les enfants de 6 à 11 ans autour de temps de détente et d’écoute, de lecture de textes...

« On va aussi reprendre le festival de la BD qui sera en septembre et on a pour idée de créer un festival de la jeunesse en 2022 », liste Caroline Perez. Tous ces rendez-vous seront portés par l’association des Amis de la librairie de la place aux Herbes, présidée par Eric de Kermel lui-même.

Niveau horaire, il devrait aussi y avoir du changement. La librairie ouvrira jusqu’à 21h en juillet-août et aussi le dimanche de juin à septembre, pour créer une effervescence supplémentaire sur la place. Comme dirait Clarisse, une ancienne fidèle de la librairie Soie : « On a hâte de pouvoir en profiter ! »

Marie Meunier

À lire également : www.objectifgard.com/2021/01/03/uzes-point-final-pour-la-librairie-le-parefeuille/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité