A la uneActualitésPolitique

UZÈS Le nouvel internat du lycée polyvalent Charles-Gide (enfin) inauguré

Le nouvel internatdu lycée polyvalent Gide d'Uzès a été inauguré ce mercredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est un projet au très long cours qui a connu son épilogue avec son inauguration ce mercredi matin. 

Le lycée polyvalent des métiers d’art Charles-Gide, issu de la fusion du lycée général et technologique Gide avec le lycée des métiers d’art Guynemer, a désormais son tant attendu nouvel internat, ainsi que sa nouvelle salle de restauration scolaire ou encore sa salle de sport. Le tout sur un terrain de 6 400 m2 sur lequel trônait l’ancienne gendarmerie, pile entre les deux lycées désormais fusionnés. 

Un projet au très long cours car envisagé depuis plus de vingt ans, lancé depuis sept ans, opérationnel depuis quelques mois et inauguré ce mercredi. S’il a été si long ce projet, c’est qu’il a cumulé les problèmes. D’abord, on a découvert sur le terrain une exceptionnelle mosaïque romaine, qu’il a fallu extraire. De quoi prendre du temps, mais aussi de l’argent, puisque la Région a dû mettre 1,5 million d’euros pour les fouilles.

Puis il a fallu le revoir et ôter un niveau. Puis il y a eu les riverains, qui ont porté un recours contre le projet. « Nous en sommes encore à des référés », souffle l’architecte Serge Sanchis, du cabinet Tourre-Sanchis, qui signe le bâtiment et qui qualifie cette réalisation de « compliquée ». 

Compliquée certes, mais bel et bien sortie de terre. L’internat peut désormais accueillir jusqu’à 230 élèves, contre 135 auparavant, et le réfectoire jusqu’à 1 150 repas par jour. « C’est un site lumineux inspirant le partage », soulignera le proviseur du lycée, Thierry Delaigue, tout en invitant chacun à « apprécier combien ces nouveaux bâtiments apportent à notre quotidien ».

La présidente de la Région Carole Delga a visité le nouvel internat du lycée Gide d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

De quoi « permettre de développer une offre de formation exceptionnelle hors des métropoles », notera la présidente socialiste de la Région Occitanie, Carole Delga, venue couper le ruban ce mercredi. L’élue rappellera que la Région avait mis 33 millions d’euros sur ce projet. Un budget nettement supérieur à celui initialement prévu, compte tenu du « chemin semé d’embûches », précisera avec une pointe d’euphémisme Carole Delga.

Heureusement que, comme le rappellera la présidente du Département, Françoise Laurent-Perrigot, le Département avait décidé, du temps de la présidence du socialiste Denis Bouad, de donner le terrain « estimé à 730 000 euros » à la Région dans le cadre « de la relation privilégiée entre le Département et la Région ». 

Un « investissement majeur », soulignera la rectrice de l’académie de Montpellier, Sophie Béjean, qui voit dans ce nouvel internat « le symbole de l’union des deux lycées ». Pour cette dernière, l’internat représente « un levier de justice sociale. Tous les élèves ont les mêmes conditions de travail dans un environnement conçu pour eux et pour leur réussite ».

Sophie Béjean y voit aussi un plus pour l’attractivité des formations proposées à Uzès. Et aussi de quoi les développer : le lycée polyvalent accueille depuis la rentrée 2020 une section design et arts appliqués « et à la rentrée nous passerons de deux divisions en quatre », ajoute la rectrice. Reste désormais à finir le travail, en réhabilitant l’ancien restaurant scolaire et son ancien internat pour créer de nouvelles salles de classe et une nouvelle salle polyvalente. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Et aussi : Outre la santé et l’éducation, Carole Delga a aussi profité de son déplacement uzétien pour parler culture, en rendant visite à la nouvelle librairie de la Place aux Herbes. La librairie, qui prend la succession du Parefeuille, a été soutenue par la Région à hauteur de 17 000 euros pour l’aide à l’informatisation et aux travaux de rénovation. 

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité