ActualitésSociété

NÎMES Quand la culture est accessible pour tous et tout le temps

Nimeño II semble seul mais les arènes sont bien gardées (Photo Anthony Maurin).

Le site nimes.fr réunit plein de bonnes idées pour vous cultiver avec vos enfants. L'offre culturelle de la ville de Nîmes est répertorié et propose des vidéos, webdocs, visites virtuelles, concerts, podcasts, idées d'ateliers, activités en famille... Bref, des contenus pour apprendre et se divertir. Voici la sélection de la semaine.

Partez à la découverte des collections du Musée des Beaux-arts grâce à leur newsletter : ateliers, jeux et zoom sur des œuvres sont au rendez-vous en vous inscrivant par mail : musee.beauxart@ville-nimes.fr. En plus de la collection, une série de vidéo a été publiée cette semaine sur la chaîne YouTube de la ville de Nîmes pour découvrir le travail de René Seysaud.

Largement réputé de son temps, ce peintre, paysagiste essentiellement, n’a pourtant pas conservé la même aura auprès du public méridional, il a donc semblé utile de rassembler un grand nombre de paysages : 85 toiles échelonnées au cours de sa vie sur un demi-siècle : celui de la naissance de l’art modernes.

Sur le site nimes.mediatheques.fr vous trouverez cinéma, littérature, musique et activités ludiques...En plus de cette offre en ligne, les bibliothèques de Nîmes vous donnent rendez-vous sur les réseaux sociaux pour découvrir leurs collections. Cette semaine place à des histoires racontées.

Les bibliothécaires jeunesse vous proposent des extraits d'albums, de romans, de BD, de contes, de documentaires, pour tout les âges. Un monstre à capturer, une intrigue à démêler, un fou rire à prolonger, tout un monde à explorer... Un petit bout de lecture ​pour vous donner l'envie d'en découvrir davantage et de venir voir la suite à la médiathèque Carré d'art. C'est Eva qui se prête au jeu avec la lecture de Gaspard dans la nuit de Seng Soun Ratanavanh.

Tous les mois le magazine municipal Vivre Nîmes vous offre également un voyage sonore à la rencontre des habitants et de l'histoire des rues nîmoises. Au mois d'avril, direction la rue de la Poudrière. Cette rue part de la rue Enclos-Rey et rejoint l’avenue Peladan et le quartier du Mont Duplan. Constituée en partie d’escaliers, elle était autrefois la rue des Moulins à vent, nombreux sur la colline dite des Moulins. C’est un lieu chargé d’histoire et marqué par l’art sous toutes ses formes.

Fabricant de boîtes à musique depuis 1850, spécialiste de la ferraille et du mécanisme rotatif, connu pour ses époustouflants spectacles de rue, le collectif Dynamogène a lancé sa chaîne YouTube. Route de Générac, à Nîmes, se cache dans un hangar de 150 m² un décor de cinéma grandeur nature. C’est là que les artistes Grégoire, Pierre et Pépé, construisent leurs incroyables machines à musique pour leurs spectacles de rue. Du lundi au vendredi, tous les jours à 11h, entrez dans l'univers désespérément loufoque des artistes-ouvriers de la compagnie de théâtre de rue Dynamogène.  L'article complet : vivrenimes.fr

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité