ActualitésSociété

GARD Miser sur les filières professionnelles avant le lycée ?

Le lycée de la CCI du Gard et ses formations (Photo Anthony Maurin).
Le Lycée de la CCI à Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Avec 90 % de succès aux examens et un taux d’insertion professionnelle similaire, le Campus CCI Gard porté par la Chambre de Commerce et d’Industrie vise l’excellence et se donne pour ambition d’être le premier pas vers la réussite des étudiants du département.

Il n’est pas toujours facile, à 15 ans, de choisir son orientation. Si l’on pense naturellement aux filières générales, les filières professionnelles sont toujours plébiscitées par les entreprises car elles offrent un socle de compétences techniques solide (en trois ans) et par les collégiens puisque les débouchés sont réels.

Le Campus CCI Gard permet de se former jusqu’au BAC +5. Il compte trois établissements qui proposent cinq grands domaines de formation accessibles dès la fin de la troisième dans les secteurs comme les services, ressources humaines, informatique, web et marketing, commerce, vente et communication ou la santé.

Une soirée portes ouvertes pour faire le bon choix. Le Lycée de la CCI ouvre virtuellement ses portes le 8 avril prochain de 17h à 20h et propose aux parents et aux collégiens des rendez-vous pour découvrir l’établissement, les filières et les professeurs.

Un moment idéal pour dresser les points forts de l’élève, cerner l’adéquation entre ses centres d’intérêts et les filières proposée et découvrir tous les avantages de la voie professionnelle.

Pour s’inscrire c'est par ici ! Quatre spécialités sont à découvrir. Le Bac Pro Métier du commerce et de la vente (option animation et gestion de l’espace commercial ou prospection clientèle et valorisation de l’offre commerciale). Le Bac Pro Métier de l’accueil, le Bac Pro Gestion des administrations et le Bac pro Accompagnement soins et services à la personne.

Pour tous ceux qui souhaitent poursuivre leurs études, le Lycée de la CCI propose également des filières en BTS, accessibles aux bacheliers professionnels.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité