ActualitésEconomie

ÉCONOMIE CCI et Initiative Gard, c’est reparti pour au moins trois ans

Éric Giraudier, président de la CCI et Daniel Augello, président d'Initiative Gard (Photo Corentin Corger)

Ce mardi matin, la CCI et le réseau Initiative Gard ont renouvelé la convention triennale qui les lient depuis plus de 20 ans. En proposant des prêts à taux zéro aux entreprises, cette association a accompagné la création ou la reprise de 129 entreprises en 2020.

Depuis plus de 20 ans, la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) Gard est liée à Initiative Gard. Il s’agit du premier réseau réseau associatif de financement et d’accompagnement de la création ou reprise d’entreprises en France qui dispose d’une branche gardoise depuis 1999. En complément d’un prêt bancaire, condition obligatoire pour prétendre à cette aide, un entrepreneur va pouvoir solliciter cette association pour un prêt d’honneur sans intérêt ni garantie personnelle. Ce coup de pouce financier peut aller de 3 000 € à 40 000 € en fonction des besoins.

Tous les trois ans, une convention est signée entre la chambre consulaire et Initiative Gard. Ce mardi matin, c’était l’heure de renouveler ce partenariat accompagné d’un chèque de 15 000 €. "Nous apportons chaque année cette aide en fonds propre afin de pouvoir accompagner d’autres projets", explique Éric Giraudier, président de la CCI Gard. Le réseau Initiative France, désormais dirigé par Guillaume Pepy (ancien président de la SNCF), contribue au développement de l’entrepreneuriat dans le Gard et donc à la création d’emplois. En 2020, 444 emplois ont été créés ou maintenus pour près de 129 entreprises accompagnées : 52% pour une création, 42% pour une reprise et 6% pour une croissance.

Une baisse de 25% à cause de la pandémie

Grâce au travail des 400 bénévoles d’Initiative Gard, près de 2 M€ ont été prêtés l’année dernière dans le Gard. "Parfois les banques s’impliquent seulement si Initiative Gard y va", se réjouit le président Daniel Augello. Parmi chefs d’entreprise qui ont bénéficié de cette aide, Raphaële Akenine, co-gérante de Click & Vrac à Caissargues, à hauteur de 10 000 € ou encore Jean-Marie Tillé, de Babychou Services à Nîmes, qui a reçu 12 000 €. "Cette aide a été très bénéfique pour financer notre communication. On vend du service et ça coûte de l’argent d’en faire la promotion. Initiative Gard a été un accélérateur puisqu’au bout de trois ans nous comptons 45 salariés", commente l’entrepreneur qui est en réflexion pour ouvrir une seconde agence.

Avec la pandémie, il y a forcément eu un impact sur la création d’entreprise et le Gard n’y échappe pas. "On a constaté 25% d’activité en moins", confie Daniel Augello qui a dû aussi réorganiser le fonctionnement de la structure notamment pour l’étude des dossiers. Une période où les banques mettent plus de temps pour accorder les prêts ce qui allonge le temps d’attente pour l’entreprise puisqu’en général le prêt à taux zéro arrive après. Certains ont donc décalé leur projet de quelques mois. Pour ceux qui remboursent déjà, Initiative Gard octroie un report de mensualités pouvant aller jusqu’à un an. Peu importe le contexte économique, le soutien de ce réseau reste essentiel pour bon nombre d’entreprises.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité