Actualité générale.Actualités

USAM Longtemps dominateur, Nîmes s’écroule en fin de match et laisse filer Aix

Nyateu s'arrache pour tromper Mestric. (Photo USAM)

Pour le compte de la 22e journée du championnat, l'USAM défiait Aix au Parnasse. Une rencontre cruciale dans la course à la qualification européenne. Mais après deux victoires consécutives, Nîmes n'a pas su capitaliser et relance des Provençaux pourtant diminués et restant sur trois revers de rang (25-26). 

Nîmes peut s'en vouloir. Giflé à l'aller (30-17), les Usamistes avaient pourtant à cœur de prendre leur revanche au Parnasse. Ils avaient d'ailleurs largement les moyens de le faire face à des Aixois privés de plusieurs cadres et moribonds ces dernières semaines. D'entrée, Desbonnet crève l'écran. Son premier arrêt qu'il enchaîne par une passe décisive pour Sanad donne le ton d'une première mi-temps de très haut niveau (8 arrêts sur 18 tirs, 3 passes décisives). Dans son sillage, l'USAM propose une défense solide et vire en tête à l'issue du premier quart d'heure grâce au duo Sanad-Acquevillo qui inscrit 100% des buts gardois (6-5, 15e).

Quelques minutes plus tôt, Desbonnet avait inquiété le banc nîmois en se tordant la cheville sur un ballon qu'il venait de stopper. Mais après un court moment de flottement, le gardien de la Green Team est de retour sur le terrain pour poursuivre son show par un nouveau double arrêt. Les Verts en profitent et font un premier écart (9-5, 18e). Sans son habituelle base arrière, les Aixois redressent la tête avant la pause, grâce à Konan. D'ordinaire surtout utilisé sur les phases défensives, l'arrière provençal marque à quatre reprises pour permettre aux siens de rester dans le coup à la mi-temps (14-12, 30e)

Nîmes s'écroule en fin de match

Au retour des vestiaires, les débats s'équilibrent. Malgré deux exclusions temporaires consécutives, Nîmes reste devant, Sanad et Rebichon répondant à l'ailier aixois Ong (18-16, 42e). Les deux équipes se rendent coup pour coup. Au missile de Garcianda, Sanad réplique par une superbe roucoulette et un but à 7 mètres. Nîmes domine et semble en mesure de s'imposer (21-18, 45e).

C'est le moment décidé par le portier aixois Mestric, peu en vue jusqu'alors, pour sortir deux arrêts consécutifs. Ong, intenable en seconde période, inscrit son dixième but de la rencontre en contre attaque (21-21, 50e). Tout est à refaire et Nîmes perd dans la foulée son dixième ballon du match, permettant à Aix de repasser en tête (21-22, 52e) à l'entame du money-time.

Garciandia a fait le show à 9 mètres. (Photo USAM)

La fin de match est tendue et l'USAM doit désormais courir après le score après avoir dominé les trois quarts de la partie. D'autant que Garciandia enchaîne les tirs dans la lucarne d'un Desbonnet désormais impuissant (23-26, 53e). Nîmes vient d'encaisser un 7-2 en l'espace de six minutes et ne s'en relèvera pas. Desbonnet réalise bien l'arrêt de l'espoir devant Pecina mais ses coéquipiers gèrent mal la dernière attaque. Après deux succès consécutifs loin du Parnasse, l'USAM chute contre Aix et rate une belle occasion de poursuivre sa remontée au classement.

Boris Boutet

Lidl Starligue. 22e journée. Le Parnasse. USAM Nîmes Gard 25-26 Pays d'Aix Université Club. Mi-temps (14-12). Deux minutes à Nîmes : Gallego (24e), Salou (27e), Nyateu (35e), Dupuy (40e) Deux minutes à Aix : Claire (45e)

USAM : Desbonnet (15 arrêts sur 36 tirs), Paul (1/6) ; Gallego (2/4), Rebichon (1/2), Salou (1/1), Nyateu (1/4), Joblon, Gibernon, Dupuy, Guigou, Kavticnik (1/5), Acquevillo (4/5), Minel (0/1), Hesham (4/7), Sanad (11/12). Entraîneur : Franck Maurice.

PAUC : Zahaf (0/1), Mestric (8/32) ; Cabanes, Ong (11/12), Pecina (2/6), Loesch (2/3), Munoz Cabezon, Filipovic, Accambray (0/3), Contiero, Garciandia Alustiza (7/14), Claire (0/2), Quintin, Racic. Entraîneur : Thierry Anti. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité