A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Brest : les surprenants Bretons ont calé

Défensivement, Landre a été solide (Photo Anthony Maurin)
Au match aller, les Nîmois avait pris en tenaille les attaquants brestois. (Photo Anthony Maurin)

Ce dimanche à 15 heures, le Stade Brestois (16e, 35 pts) reçoit Nîmes (18e, 29 pts) au Stade Francis-Le-Blé. À la veille de la rencontre, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club breton.

Il n'y a pas encore le feu, mais Brest a changé de catégorie. Séduisant dans le jeu et bonne surprise de la première partie de saison, le club finistérien est dans le dur en 2021, au point de ne toujours pas avoir assuré un maintien qu'on lui promettait pourtant tranquille. "L'équipe s'est un peu endormie sur ses lauriers suite aux éloges qu'on lui a faite, estime Pierre-Yves Henry, journaliste au Télégramme. Et puis, surtout, elle est désormais attendue par ses adversaires et ne surprend plus avec ses latéraux ultra-offensifs." 

Symbole de ces difficultés nouvelles, le défenseur gauche Romain Perraud, auteur de trois buts pour cinq passes décisives sur la phase aller, est muet lors des matches retours. "D'une manière générale, l'équipe va moins vite vers l'avant et a perdu un peu de spontanéité et de confiance, avance David Guezennec, journaliste à Ouest-France. Quand le doute s'installe, c'est plus compliqué. Surtout à l'extérieur où Brest a le 19e bilan comptable du championnat."

De la possession au jeu direct

À Francis-le-Blé, en revanche, les résultats et le jeu produit restent cohérents. "Il y a clairement des joueurs très intéressants techniquement dans l'effectif et Brest aime avoir la possession, fait savoir Pierre-Yves Henry. Mais aujourd'hui, c'est un jeu un peu plus direct qui est recherché en s'appuyant notamment sur Mounié, véritable tour de contrôle en attaque." 

D'autant que ce dimanche, les Bretons seront privés de leurs milieux de terrain titulaires Lasne, blessé, et Belkebla, suspendu. "M'Bock, un peu décevant cette saison, pourrait débuter aux côtés de Jean Lucas, annonce David Guezennec. Olivier Dall'Oglio a mis ses joueurs en mode combat pour le maintien. Tous ont conscience de s'être fait manger dans les impacts au match aller aux Costières et veulent montrer un autre visage." 

Longtemps très efficaces offensivement, les Brestois ont un peu calé. Et avec une défense très perméable et plombée par les blessures d'Hérelle et la méforme de Duverne, les Finistériens dégringolent peu à peu au classement, au point de ne compter plus que six points d'avance sur les barragistes nîmois. L'heure du beau jeu et des éloges parait bien loin.

Boris Boutet

Le joueur à suivre : Romain Faivre

Il est la révélation brestoise de la saison. Arrivé l'été dernier en provenance de Monaco où il avait surtout joué en équipe réserve, Romain Faivre a dépassé toutes les attentes en s'imposant dans son couloir gauche. Auteur de cinq buts et quatre passes décisives, l'ailier brestois n'a mis que quelques semaines pour gagner sa place en équipe de France espoirs. "C'est un gros talent, estime David Guezennec. Il a une patte gauche fantastique et une capacité à casser les lignes impressionnante. Il peut avoir quelques absences, mais il reste l'un des plus réguliers du groupe." Prolongé jusqu'en 2025 dès cet hiver, Romain Faivre attire déjà les convoitises de grands clubs étrangers.

Romain Philippoteaux vu de Brest

Philippoteaux sous le maillot nîmois aux prises avec ses futurs partenaires. (Photo Anthony Maurin)

Après avoir grandement participé au maintien des Crocos en Ligue 1 la saison passée, Romain Philippoteaux s'est envolé pour Brest en toute fin de mercato. Mais le Vauclusien ne s'est jamais réellement imposé en Bretagne. "Il a du mal à trouver sa place dans l'équipe, analyse Pierre-Yves Henry. En dehors d'une bonne période en décembre, il a rarement saisi les chances qui lui étaient offertes." Même son de cloche chez David Guezennec. "Il est un peu décevant et aurait pu apporter plus, indique-t-il. Il a désormais le statut d'un joker de luxe."

Le 11 probable : Larsonneur – Pierre-Gabriel, Chardonnet, Brassier, Perraud – Honorat, M'bock, Lucas, Faivre – Charbonnier, Mounié

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité