A la uneActualitésBagnols-Uzès

GARD RHODANIEN Le VTT fer de lance du plan vélo de l’Agglo

Le président de l'Agglo du Gard rhodanien Jean-Christian Rey, son vice-président Benoît Trichot et le conseiller technique du projet Benjamin Midena (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En ce vendredi ensoleillé, le président de l’Agglo du Gard rhodanien Jean-Christian Rey, accompagné de son vice-président et maire de Montclus Benoît Trichot, ont choisi d’arriver au château de Montclus à la conférence de presse de présentation du plan vélo de l’Agglo en VTT à assistance électrique. Le message est clair, et illustre la place du VTT dans la politique en faveur du vélo lancée en ce début de mandat. 

« Dans le projet de territoire que nous avons voté il y a quinze jours, une des premières remontées a été la mobilité, et dans la mobilité un des points qui est revenu est le vélo sous toutes ses formes », avance Jean-Christian Rey. Alors l’Agglo va mettre « chaque année 100 000 euros sur des aménagements potentiels », en faveur de la petite reine, précise le président, qui veut notamment que, « à chaque fois que le Département refait une route on puisse intégrer une dimension vélo à laquelle nous participerons. » 

En attendant, pour commencer ce plan vélo, l’Agglo travaille sur des parcours VTT balisés, « sur le principe du ski alpin, avec des pistes vertes, bleues, rouges et noires », explique Benjamin Midena, guide sport nature, cartographe et conseiller technique de l’Agglo pour le schéma VTT. Le tout balisé à l’entrée et tout au long du parcours. L’Agglo se donne trois ans pour finaliser le projet, avec les premières boucles mises en place d’ici cet été. 

« Le premier secteur sera la vallée de la Cèze et la vallée de l’Ardèche, le coeur touristique du territoire, et d’ici trois ans nous aurons développé chaque secteur de l’Agglo », avance Benjamin Midena. « Chaque secteur aura son identité », reprend-t-il, alors que « près de 900 kilomètres de parcours ont été recensés en envoyés par des acteurs associatifs ». Alors l’Agglo est « dans une phase de tri, pour mettre en place une cohérence et permettre d’adapter à tous les publics », ajoute Benjamin Midena. 

Car il en faut pour tous les goûts : des parents en VTT à assistance électrique avec le siège bébé venus chercher du tourisme vert au professionnel avide de sensations fortes. Autre contrainte, que tous les parcours soient interconnectés entre eux, « pour tisser un maillage », note Benajmin Midena. Un gros travail déjà en cours. Le balisage des parcours permet également de les sécuriser, et de les pérenniser, notamment via des conventions avec les propriétaires des terrains traversés. 

« L’entrée vélo au niveau touristique est importante, et je connais le potentiel qu’on a », estime pour sa part le maire de Montclus et vice-président de l’Agglo délégué au tourisme Benoît Trichot, vététiste convaincu. « L’idée est que cette Provence occitane on la connaisse aussi par le vélo, nous voulons être connus comme le premier territoire de France sur le VTT avec le plus grand nombre de kilomètres de pistes », poursuit-il, convaincu que le VTT « permet aussi d’ouvrir les ailes de saison », pour pouvoir capter des touristes hors des deux mois d’été. Comme le résume Jean-Christian Rey, « le vélo c’est bon pour la santé et pour l’économie. » Et pour les mollets. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité