A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Un nul au goût de défaite et le maintien s’éloigne

Ripart (Photo Anthony Maurin)
Zinedine Ferhat en prise avec deux Rémois (photo Anthony Maurin)

Une nouvelle fois, les Crocodiles ont laissé échapper une précieuse victoire au stade des Costières. En concédant le match nul 2-2 face au Stade de Reims, les Nîmois laissent s’échapper le FC Nantes qui s’est imposé à Brest. Le maintien s’éloigne un peu plus et il faudrait désormais un miracle pour voir le Nîmes Olympique en Ligue 1 la saison prochaine.

C’est en position de 19es et relégables que les Crocodiles se sont levés ce dimanche matin. La situation est extrêmement préoccupante et le calendrier du NO n’incite pas à un optimisme démesuré. D’autant que le programme du FC Nantes, le principal rival des Gardois, paraît nettement plus facile. Mais indépendamment des calculs de fin de saison, une victoire face au Stade de Reims est impérative pour espérer seulement se mêler à la lutte pour le maintien.

Sarr au duel avec Rajkovic (photo Anthony Maurin)

Pour retrouver le chemin du succès qui fuit Nîmes Olympique depuis le 21 mars (2-1 à Lille), Pascal Plancque a choisi de faire trois changements dans son onze de départ. Landre, Benrahou et Paquiez sont donc titulaires en lieu et place de Fomba, Miguel et Alakouch. Quant aux Rémois qui restent sur une série de quatre matches sans victoire, ils arrivent au stade des Costières sans pression puisqu’ils ont déjà décroché leur maintien.

Deux occasions de Ferhat pour commencer

Nîmes attaque la rencontre avec un 4-2-3-1 avec Benrahou placé dans une position qui lui avait réussi à ses débuts au NO, c’est-à-dire derrière l’attaquant. Les Crocodiles sont les premiers à se mettre en évidence avec un bon travail côté droit (100% issu du centre de formation) avec Ripart et Paquiez. Ce dernier centre au second poteau pour Meling qui remet à Ferhat qui ne peut pas reprendre correctement le ballon (5e).

Une tête de Landre (photo Norman Jardin)

L’entame encourageante se confirme trois minutes plus tard avec une magnifique ouverture de Sarr pour Ferhat à la limite du hors-jeu, mais le Nîmois échoue sur Rajkovic (8e). Pour clôturer le premier quart d’heure, Sarr frappe un coup-franc qui passe juste au-dessus de la transversale de Rajkovic (15e).

Reims trouve l’ouverture

Après ce temps fort mais stérile des Nîmois, les Rémois se montrent à leur tour dangereux avec une contre-attaque initiée par Chavalerin qui lance Dia. L’attaquant de SR échappe à Ueda et Landre mais le tir est repoussé par le pied gauche de Reynet (15e). Après un bon début, Nîmes s’éteint et les Champenois en profitent. Sur un ballon perdu au milieu de terrain par Sarr, le Rémois Mbuku décoche une frappe à l’entrée de la surface de réparation qui trompe Reynet (0-1, 31e). Un but terrible pour les Nîmois car dans le même temps, Nantes mène Brest 2-0. Sonnés par cette ouverture du score, les Crocodiles semblent perdus sur le terrain et la moral atteint. La pause arrive à point nommé pour remobiliser les troupes.

À la pause, le maintien s'éloigne pour les Nîmois (photo Anthony Maurin)

Ripart égalise au retour des vestiaires

Les joueurs de Pascal Plancque reviennent sur la pelouse avec pour mission de renverser une rencontre bien mal embarquée. Fomba remplace Sarr et le milieu de terrain entrant récupère un ballon et le donne à Deaux dont le centre est cafouillé par Ferhat mais bien repris par Ripart (1-1, 47e). Nîmes égalise et débute ce second acte de la meilleure des façons. Quant à Ripart, il réussit son 10e but de la saison. Les intentions et la confiance sont de retour côté Crocodiles et tour à tour, Paquiez et Meling tentent leur chance.

Les intentions sont meilleures chez les Nîmois mais Reims n’est pas inoffensif pour autant. Reynet doit sortir le grand jeu trois fois en deux minutes (65e et 66e). La rencontre s’emballe légèrement et Fomba n’est pas loin de tromper Rajkovic sur une frappe cadrée (68e).

Nîmes prend l'avantage mais Reims égalise

Les efforts nîmois sont logiquement récompensés quand, sur une superbe ouverture de Fomba, Ferhat remet parfaitement de la tête à Koné qui donne l’avantage aux Nîmois (2-1, 72e). Un but qui change et qui remet les Crocodiles dans la course au maintien. Et qui constitue un maigre mais si précieux avantage. Mais la joie gardoise est de courte durée... Après un centre qui se transforme en tir et avec l’aide d’un poteau, Flips égalise (2-2, 80e). Un renversement de situation terrible pour les Crocodiles qui ne méritaient pas un tel coup du sort.

Un nouvelle fois, le moral des Gardois est touché. Dans la temps additionnel, Ferhat donne un bon ballon à Fomba au point de penalty qui rate inexplicablement les cages rémoises (90e+1). Un manque de précision qui coûte la victoire aux Nîmois. Dans le même temps, Nantes s'impose à Brest et le NO compte trois points de retard sur les barragistes. Il faudra maintenant un exploit majeur des Nîmois, qui affronteront Metz, Lyon et Rennes, pour rester en Ligue 1. L'espoir fait vivre.

Norman Jardin.

35e journée de Ligue 1. NÎMES OLYMPIQUE – STADE DE REIMS 2-2. Stade des Costières. Mi-temps : 0-1. Rencontre disputée à huis-clos. Arbitre : M. Millot. Buts pour Nîmes : Ripart (47e) et Koné (72e). Buts pour Reims : Mbuku (31e) et Filips (80e). Avertissement à Nîmes : Paquiez (45e). Avertissements à Reims : Zeneli (19e) et De Smet (55e).

Nîmes : Reynet – Paquiez (Burner, 87e), Ueda, Landre, Meling – Sarr (Fomba, 46e), Deaux (Ahlinvi, 85e) – Ferhat, Benrahou (Eliasson, 64e), Ripart – Koné (Duljevic, 85e). Remplaçants non utilisés : Nazih, Guessoum, Miguel, Aribi. Entraîneur : Pascal Plancque.

 Reims : Rajkovic, Foket, Muntesi, Abdelhamid, De Smet – Lopy, Cassama (Flips, 72e), Chavalerin – Dia, Zeneli (Kutesa, 64e), Mbuku. Remplaçants non utilisés : Diouf, Cafaro, Maresic, Doucoure, Drammeh, Sierhuis et Touré. Entraîneur : David Guion.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité