A la uneActualitésPolitique

DÉBAT VIDÉO Les usagers vont-ils rembourser leur compteur Linky ?

Entre 2016 et 2021, la société Enedis a déployé 35 millions de compteurs Linky pour un investissement de 5,7 milliards d’euros. L’ association UFC Que Choisir affirme que ce coût sera répercuté sur les usagers. Pour en débattre : Laurent Méric, porte-parole Énedis et Bernard Désandre, président UFC Que Choisir Nîmes.

« Lindy ». Derrière ce nom se cache 10 ans de polémique. C’est la société Énedis (filiale d’EDF) qui a équipé la France de ces compteurs dits « intelligents ». De 2016 à 2021, près de 35 millions de compteurs ont été installés, soit un investissement de 5,7 milliards d’euros. À l’époque, le Gouvernement l’assure : l’installation sera gratuite.

Seulement, l’association de consommateurs UFC Que choisir affirme le contraire. Elle l'assure : le coût de ce déploiement sera répercuté en 2022, à travers de la TURPE (Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité). Une taxe qui l’on retrouve sur notre facture d’électricité.

Cela fait plusieurs années que le compteur Linky fait jaser. Certains consommateurs sont même allés en justice, notamment pour des problèmes liées à l’utilisation des données liées à la consommation d’électricité ou concernant l’émission d’ondes électromagnétiques.

Lire aussi : GARD Litiges liés à l’électricité : nouveau partenariat entre Enedis et les consommateurs

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité