Faits DiversGard

GARD Des faux billets et 100 000 euros en petites coupures, une nouvelle arrestation

La section de recherches de Nîmes est en charge d'un dossier de faux billets. Il y a deux mois les gendarmes gardois avaient lancé une opération d'interpellations. Alors qu'un couple originaire de la région d'Annecy est sous les verrous dans cette affaire depuis près de deux mois, une autre arrestation est intervenue ces derniers jours toujours en Haute Savoie.

Pour rappel, le 14 avril 2021, après plusieurs mois d'enquête, les enquêteurs de la section de recherches de Nîmes avaient trouvé près de 9 500 euros en fausse monnaie dans plusieurs caches proches d'Annecy.  Des perquisitions fructueuses dans des appartements et caves avec 100 000 euros cachés, des petites coupures qui avaient été également retrouvées par les enquêteurs nîmois. Deux hommes et une femme avaient été interpellés et deux ont été mis en examen et écroués. Un troisième homme, celui arrêté la semaine dernière près d'Annecy, est également placé en détention provisoire.
Cette affaire a débuté à La Poste de Marguerittes dans le Gard en septembre 2020. Ce jour-là, les services des douanes mettent la main sur 2 500 euros de faux billets dans une enveloppe adressée à un Gardois. En remontant le fil des investigations pendant plusieurs mois, les gendarmes de la section de recherches de Nîmes, en charge de l'enquête, parviennent à identifier plusieurs personnes s'adonnant à ce trafic. Des personnes originaires de la région d'Annecy soupçonnées d'acheter de la fausse monnaie et de la revendre à des tarifs avantageux à des clients trouvés sur Internet.
Il est reproché aux trois mis en examen et placés en détention de la "détention de fausse monnaie", une "association de malfaiteur" et un "blanchiment d'argent", la totalité des infractions étant réalisée en bande organisée. Un autre homme, interpellé lors de la première vague d'arrestation le 14 avril dernier, a été mis en examen pour "association de malfaiteurs et blanchiment d'argent en bande organisée", lui est sous contrôle judiciaire. Un des protagonistes était déjà connu des autorités pour un dossier similaire de fausse monnaie.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité