A la uneFaits DiversGard

GARD Appel à témoins pour Lucas Tronche sur M6 : 291 témoignages mais rien de probant

Un avis de recherche de Lucas Tronche [Photo via MaxPPP]

La première émission "Appel à témoins", diffusée il y a une dizaine de jours sur la chaîne M6, a permis aux enquêteurs de la police judiciaire de Montpellier et de l'Office central en charge des investigations de faire réagir.

Concernant les trois affaires diffusées sur M6 pour lesquelles des appels à témoins avaient été lancés, près de 400 témoignages ont été pris en compte. Une grande partie de ces appels et messages étaient en lien avec l'affaire Lucas Tronche puisque la police et la justice ont comptabilisé, ce vendredi 18 juin, une centaine de messages par mails et près de 200 appels. Au total donc il y a précisément 291 appels et messages traités par les autorités. Des "contacts" qui vont être maintenant vérifiés par les services d'enquête sous l'autorité de la juge d'instruction de Nîmes en charge du dossier Lucas Tronche, madame Déborah Cohen. Cette dernière ne compte pas son temps ni son énergie pour faire émerger une piste sérieuse.

Hélas, parmi tous les messages relevés suite à l'émission : "il n'y a pas d'éléments probants malgré l'engouement suscité par cette affaire et sa large diffusion télévisée", souligne une source proche de l'enquête. "Il faut évidement vérifier le moindre élément parvenu ce soir-là, mais il n'y a pas à ce stade un élément qui peut être qualifié de capital, une indication majeure qui permette de relancer rapidement l'enquête. C'est un peu décevant de ce point de vue", souligne notre source. De nombreux appels, parfois parvenus de l'étranger avec des médiums qui voient et imaginent Lucas Tronche à différents endroits, et énormément de témoignages indirects.

L'office central effectuera prochainement une visite près de Bagnols-sur-Cèze pour vérifier "deux-trois", témoignages parvenus ce soir-là lors de l'émission de M6 et "pour fermer des portes". Lucas Tronche a disparu il y a maintenant plus de 6 ans, c'était le 15 mars 2015. Depuis l'énigme grandit jour après jour.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité